Assistants parlementaires FN: “aucune décision judiciaire”, dénonce Philippot

Assistants parlementaires FN: “aucune décision judiciaire”, dénonce Philippot

Florian Philippot, député européen FN, a dénoncé jeudi l'absence de "décision judiciaire" pour justifier le déclenchement par le...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Florian Philippot, député européen FN, a dénoncé jeudi l'absence de "décision judiciaire" pour justifier le déclenchement par le Parlement européen de retenues sur le salaire de Marine Le Pen pour recouvrer des sommes liées à l'emploi d'une assistante parlementaire jugées indues.

"Il n'y a aucune décision judiciaire (pour demander le remboursement des sommes perçues), c'est la volonté de nos adversaires politiques au Parlement européen", a déclaré le vice-président du parti d'extrême droite sur Radio Classique.

"C'est la volonté de M. (Martin) Schulz", président du parlement européen jusqu'en janvier. "Nous sommes jugés par nos adversaires politiques et non par la justice", a-t-il ajouté.

Le Parlement européen va déclencher à partir de la mi-février les retenues sur le salaire de Marine Le Pen, après le rejet par la candidate du Front national à la présidentielle de la demande de recouvrement portant sur environ 298.400 euros, a-t-on appris mercredi de source parlementaire à Bruxelles.

Le Parlement européen, qui s'appuie sur une enquête de l'Olaf, l'organisme antifraude de l'UE, considère que le salaire de Catherine Griset, embauchée comme assistante parlementaire pour le mandat européen de Mme Le Pen entre 2010 et 2016, n'était pas justifiée car elle aurait travaillé uniquement pour le Front national (extrême droite) en France.

"On a dit aux électeurs +nous, on ira défendre la souveraineté de la France, l'intérêt de la France dans tous domaines et donc Martin Schulz, socialiste allemand nous dit +Puisque vous êtes souverainistes, et patriotes eh bien vous serez nos ennemis et nous allons vous combattre par tous les moyens+, et je ne trouve pas ça démocratique", a encore plaidé M. Philippot, qui assure que son parti a "parfaitement respecté" la loi.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le