Attaque au Louvre: premières réactions politiques

Attaque au Louvre: premières réactions politiques

Voici de premières réactions politiques à l'attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre :
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Voici de premières réactions politiques à l'attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre :

- Benoît Hamon, candidat PS à l'élection présidentielle: "Cela confirme que la menace est toujours là, que des attaques peuvent survenir à tout moment et cela justifie la plus grande vigilance. Je veux d’abord saluer le courage du militaire qui a été attaqué et blessé (...). Ça confirme qu’il y a besoin d’un renseignement efficace pour continuer à protéger les Français. Je veux saluer le rôle de ces militaires engagés tous les jours dans la protection de lieux publics, de lieux de culte et sont en première ligne. Il faut être implacable dans la lutte de celles et ceux qui nous menacent. Je pense qu’il faut avoir un dispositif qui se concentre sur le fait d’identifier les menaces le plus tôt possible. Nous savons que dans ce domaine le risque zéro n’existe pas hélas". (en déplacement à Forbach).

- François Fillon, candidat LR à l'élection présidentielle: "Je salue le sang froid des forces de sécurité qui ont mis l'agresseur hors d'état de nuire. Tout mon soutien et mon admiration". (Twitter)

- Gérard Larcher, président LR du Sénat : "Hommage aux militaires et forces de polices qui ont répondu courageusement à l'agresseur du Louvre. Tous unis contre le terrorisme. (Twitter)

- Marine Le Pen, présidente du FN et candidate à l'élection présidentielle: "Soutien à nos militaires qui sont en première ligne face à la menace et à la barbarie islamistes. (Twitter)

- Emmanuel Macron, candidat d'En Marche ! à l'élection présidentielle: "Attaquer nos forces de l'ordre, c'est s'en prendre à la France. J'adresse tout mon soutien à ceux qui risquent leur vie pour nous défendre". (Twitter)

- Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste : "Solidarité avec nos soldats et nos policiers qui nous protègent et défendent notre liberté". (Twitter)

- Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes : "Je veux saluer la réaction exemplaire des militaires qui par leur sang-froid ont permis d'éviter une nouvelle tragédie". (Twitter)

- Jean-François Copé, député-maire de Meaux: "Hommage au courage de nos soldats attaqués au Louvre. Plus que jamais soyons unis et implacables face au terrorisme". (Twitter)

- Xavier Bertrand, président LR du conseil régional des Hauts-de-France: "Respect et reconnaissance aux militaires de l'opération Sentinelle qui risquent leur vie au quotidien pour nous protéger". (Twitter)

- Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains :" Soutien à nos militaires de l'Opération Sentinelle, cible des terroristes au Louvre, qui ont réagi avec professionnalisme et sang-froid". (Twitter)

- Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France et candidat à l'élection présidentielle: "Soutien au militaire qui a neutralisé aujourd'hui au Louvre un terroriste islamiste". (Twitter)

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le