Attaques de loups : « Avant tout, nous devons protéger les éleveurs », déclare Stéphane Travert

Attaques de loups : « Avant tout, nous devons protéger les éleveurs », déclare Stéphane Travert

Invité de Territoires d’Infos, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert cherche à ménager éleveurs et associations environnementales sur la question des attaques de loups. Mais insiste davantage sur la défense des éleveurs.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

C’est un dossier hautement sensible. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, qui était l’invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat en partenariat avec les Indés Radios, s’est exprimé sur le dossier des attaques de loups, en essayant de satisfaire en même temps éleveurs et défenseurs de l’environnement. Un exercice difficile.

Ces derniers jours, de nombreux éleveurs ont été reçus au ministère de la rue de Varenne. « Je leur ai toujours dit : mon objectif, c’est zéro attaque, c’est préserver les éleveurs, les protéger. L’objectif, c’est de faire en sorte que le zéro attaque, ce n’est pas non plus zéro loup », relate le ministre.

Rappelant qu’un plan pluriannuel sur les loups est en cours d’élaboration, Stéphane Travert déclare qu’il faut « tenir compte des territoires où la pression est plus forte » et « regarder comment adapter les prélèvements sur ces territoires ». Avec une exigence :

 « Tout cela ne remettra pas en cause la nécessite de protéger la biodiversité et la présence du loup, mais avant tout nous devons protéger les éleveurs. »

Dans la même thématique

Attaques de loups : « Avant tout, nous devons protéger les éleveurs », déclare Stéphane Travert
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le