« Aucun membre du gouvernement ne pourra voter au prochain congrès » PS, assure Rachid Temal

« Aucun membre du gouvernement ne pourra voter au prochain congrès » PS, assure Rachid Temal

Le chef du PS par intérim le martèle : « Il n’y a aucun socialiste au gouvernement ». Et par voie de conséquence, nul ministre ne glissera un bulletin dans l’urne pour élire le prochain Premier secrétaire du PS au congrès prévu les 7 et 8 avril prochains.
Public Sénat

Par Héléna Berkaoui

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

« Il n’y a aucun socialiste au gouvernement », assure le président du PS par intérim, ce vendredi sur la matinale de Public Sénat. Les transfuges du parti à la rose dont Olivier Dussopt ou Jean-Yves Le Drian apprécieront. Invité de Territoires d’Infos en janvier, Olivier Dussopt confiait d’ailleurs qu’il n’avait pas reçu de lettre d’exclusion après avoir rejoint le gouvernement d’Édouard Philippe. Mieux, ce dernier assurait également être à jour de cotisation (revoir l’interview).

Le ministre des Affaires étrangères, lui aussi, est toujours au PS, du moins sur le papier. Mercredi dernier, il confiait d’ailleurs que son départ du parti socialiste était « une hypothèse ». Ces adhésions administratives n’empêchent pas Rachid Temal d’assurer « qu’aucun membre de ce gouvernement ne pourra donc voter au prochain congrès » qui se tiendra les 7 et 8 avril à Aubervilliers. « Nous sommes dans l’opposition à ce gouvernement et chaque jour qui passe nous renforce dans cette conviction », conclut le sénateur socialiste.  

Dans la même thématique

« Aucun membre du gouvernement ne pourra voter au prochain congrès » PS, assure Rachid Temal
4min

Politique

Dissolution : « Le quinquennat d’Emmanuel Macron s’est terminé le 9 juin », affirme Patrick Kanner

Invité de la matinale de Public Sénat, Patrick Kanner, président du groupe socialiste au Sénat s’est exprimé sur les enjeux de la campagne pour les législatives. L’élu du Nord n’a pas épargné le président de la République, considérant que « sa parole n’existe plus ». Le socialiste s’inquiète également des conséquences de la dissolution.

Le

Raphael Glucksmann public meeting in Blanquefort
3min

Politique

Sondage : Raphaël Glucksmann devient la personnalité de gauche la plus populaire, Jean-Luc Mélenchon s'écroule

Le dernier relevé du baromètre politique d’Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, fait état d’un fort regain de popularité pour les personnalités du Nouveau Front Populaire de Raphaël Glucksmann à Fabien Roussel, à l’exception notable de Jean-Luc Mélenchon dont la cote de popularité s’effondre.

Le

FRA – RN – LEGISLATIVES – CONF DE PRESSE BARDELLA
5min

Politique

Le « barrage républicain » contre le RN s'effrite, la gauche principale repoussoir, selon notre baromètre Odoxa

Le dernier relevé du baromètre politique Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, fait apparaître un renversement historique du « barrage républicain ». Le Rassemblement national ne fait plus figure de repoussoir, et c’est contre le RN qu’un barrage serait le moins susceptible de se former. A l’inverse, le Nouveau Front Populaire semble être la force politique la plus exposée au barrage.

Le

France Vaccines Africa
3min

Politique

Sondage : la popularité d’Emmanuel Macron s’effondre à 27% d’opinions favorables 

A moins d’une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, le pari de la « grande clarification » politique, voulue par Emmanuel Macron à travers la dissolution de l’Assemblée nationale, semble tourner à la déconvenue pour le chef de l’Etat. Le dernier relevé du baromètre politique d’Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, égratigne la stratégie d’Emmanuel Macron dont la popularité continue de reculer.

Le