AUDITION OF GERALD DARMANIN ON SECURITY OF THE PARIS 2024 OGS

Audition du maire de Saint-Brévin au Sénat : « On veut comprendre comment on en est arrivés là »

Mercredi 17 mai, la commission des lois du Sénat auditionnera le maire de Saint-Brévin-les-Pins, Yannick Morez qui a démissionné de son mandat après l’incendie de son domicile il y a deux mois. L’élu n’avait pas bénéficié, par la suite, de la protection de l’Etat. Cette situation interpelle les sénateurs qui travaillent depuis des années sur les violences faites aux élus. Le président de la commission des lois n’exclut pas de mener d’autres auditions.
Simon Barbarit

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Victime d’un incendie criminel de son domicile le 22 mars dernier pour avoir voulu installer un centre d’accueil de demandeurs d’asile sur sa commune, le maire de Saint-Brévin-les-Pins, Yannick Morez a décidé de jeter l’éponge cette semaine et a envoyé sa lettre de démission au préfet de Loire-Atlantique. L’édile, qui était sous la pression de l’extrême droite depuis plusieurs semaines, a dénoncé dans son courrier, l’absence de soutien de l’Etat.

Sa détresse a provoqué une onde de choc au sein de la classe politique qui lui a unanimement apporté son soutien. La commission des lois du Sénat a pris l’initiative de l’entendre mercredi 17 avril à 11 heures 15, dans le cadre d’une audition commune avec la mission d’information sur « l’avenir de la commune et du maire en France », mise en place le 31 janvier dernier.

« On veut comprendre comment on en est arrivés là. Ce maire fait l’objet de menaces depuis longtemps. Il en a fait part dans un reportage d’Envoyé spécial il y a un mois. Et pourtant, il n’a obtenu aucune réponse de l’Etat. La commission des lois est en charge des collectivités locales et de la protection des élus. Nous sommes dans notre rôle », explique à publicsenat.fr, François-Noël Buffet (LR), le président de la commission des lois du Sénat.

François-Noël Buffet rappelle qu’il avait déjà interpellé en 2020 le garde des Sceaux sur l’augmentation d’actes de violences à l’égard des élus. Ce qui avait conduit Éric Dupond-Moretti a adressé une circulaire au parquet, destinée à renforcer les conséquences pénales et judiciaires de ce type d’agression. Depuis la mort du maire de Signes, Jean-Mathieu Michel, en 2019, à la suite d’une altercation avec ses administrés autour d’une décharge sauvage, le Sénat a été à l’origine de plusieurs dispositions législatives visant à renforcer la protection des élus. Faut-il aller plus loin ? « Au moment où je vous parle, l’outil répressif me semble être au niveau. La question porte plus sur les moyens et la façon de procéder pour protéger les élus. Mais en fonction de ce que nous dira le maire, nous verrons si nous avons besoin de modifier la loi », répond le sénateur.

L’absence de soutien de l’Etat à Yannick Morez peut-elle conduire à une commission d’enquête sénatoriale ? « Là encore nous attendons l’audition de Yannick Morez pour savoir quelles suites nous donnerons à nos travaux. Nous pouvons très bien envisager d’auditionner d’autres personnes comme le préfet de Loire-Atlantique ou Gérald Darmanin », répond François-Noël Buffet.

 

 

Dans la même thématique

Audition du maire de Saint-Brévin au Sénat : « On veut comprendre comment on en est arrivés là »
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

Audition du maire de Saint-Brévin au Sénat : « On veut comprendre comment on en est arrivés là »
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le