Aulnay: la France insoumise de Mélenchon condamne “le scandale de trop”

Aulnay: la France insoumise de Mélenchon condamne “le scandale de trop”

La France insoumise, mouvement créé autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, s'est insurgée mardi du "scandale de trop"...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La France insoumise, mouvement créé autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, s'est insurgée mardi du "scandale de trop" après l'agression à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) de Théo, 22 ans, par quatre policiers mis en examen ce weekend.

"L'affaire Théo est le scandale de trop : la police doit être républicaine", a estimé La France Insoumise dans un communiqué, en exprimant son "soutien total à Théo et à sa famille".

Assurant que "des solutions existent" contre "la barbarie commise par certains élements" de la police, le mouvement a estimé qu'il fallait que la justice soit faite "dans des délais raisonnables", contrairement à "l'affaire de Zyed et Bouna", et qu'une police de proximité devait être mise en place.

"La formation des policiers doit être renforcée et sa durée prolongée, l'enseignement des droits fondamentaux des citoyens et la connaissance des actes relevant de la torture doivent être au cœur de la formation", a-t-il ajouté.

Il en a profité pour rappeler les propositions de M. Mélenchon pour la police : "la fin de la politique du chiffre", "l'amélioration du contrôle des policiers par leur hiérarchie", "l'encadrement des contrôles d'identité en modifiant la loi pour les rendre plus exceptionnels et respectueux du principe de sûreté", "la prohibition du contrôle au faciès" et "la création d'un pôle judiciaire anti-discrimination dans chaque cour d'appel".

Quatre policiers ont été mis en examen dimanche, un pour viol et trois pour violences volontaires, dans cette affaire où la victime a été gravement blessée et a notamment affirmé qu'une matraque lui a été "enfoncée volontairement" dans les fesses.

Dans la même thématique

Aulnay: la France insoumise de Mélenchon condamne “le scandale de trop”
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le