Aulnay: les associations antiracistes reçues lundi par Cazeneuve

Aulnay: les associations antiracistes reçues lundi par Cazeneuve

Les associations antiracistes, qui ont dénoncé des faits à "caractère sexuel et raciste" concernant le viol présumé de Théo lors...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Les associations antiracistes, qui ont dénoncé des faits à "caractère sexuel et raciste" concernant le viol présumé de Théo lors d'une arrestation brutale à Aulnay-sous-Bois, seront reçues lundi par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, ont-elle annoncé jeudi.

Cette rencontre sera pour elles l'occasion "de souligner la dimension raciste" de "l'agression de Théo par des policiers" mais aussi de "discuter de solutions afin que de tels faits cessent d'advenir", ont précisé dans un communiqué commun le Conseil représentatif des associations noires (Cran), la Ligue des droits de l'Homme (LDH), la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme.

Le 2 février, Théo, 22 ans, a été victime d'un viol présumé lors d'une arrestation brutale par des policiers à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L'affaire a suscité une série de violences, avec notamment des affrontements entre jeunes et forces de police, dans plusieurs communes du département.

Selon le récit de Théo, qui a fait état de "coups", de crachats et d'insultes lors de son interpellation, un des fonctionnaires lui a "enfoncé volontairement" une matraque dans les fesses. Dimanche, un des policiers a été mis en examen pour viol et ses trois collègues pour violences volontaires en réunion. Les quatre hommes ont été suspendus.

"Nous porterons l'exigence qui incombe aux pouvoirs publics de répondre à la dégradation des relations entre la police et des populations stigmatisées parce que noires, arabes ou habitantes des quartiers populaires", ont ajouté les associations.

Dans la même thématique

Brussels Special European Council – Emmanuel Macron Press Conference
3min

Politique

Élections européennes : avant son discours de la Sorbonne, l’Élysée se défend de toute entrée en campagne d’Emmanuel Macron

Ce jeudi 25 avril, le président de la République prononcera un discours sur l’Europe à la Sorbonne, sept ans après une première prise de parole. Une façon de relancer la liste de Valérie Hayer, qui décroche dans les sondages ? L’Élysée dément, affirmant que ce discours n’aura « rien à voir avec un meeting politique ».

Le

Aulnay: les associations antiracistes reçues lundi par Cazeneuve
8min

Politique

IA, simplification des formulaires, France Services : Gabriel Attal annonce sa feuille de route pour « débureaucratiser » les démarches administratives

En déplacement à Sceaux ce mardi dans une maison France Services, quelques minutes seulement après avoir présidé le 8e comité interministériel de la Transformation publique, le Premier ministre a annoncé le déploiement massif de l’intelligence artificielle dans les services publics, ainsi que la simplification des démarches. Objectif ? Que « l’Etat soit à la hauteur des attentes des Français ».

Le

Brussels Special European Council – Renew Europe
10min

Politique

Européennes 2024 : avec son discours de la Sorbonne 2, Emmanuel Macron « entre en campagne », à la rescousse de la liste Hayer

Emmanuel Macron tient jeudi à la Sorbonne un discours sur l’Europe. Si c’est le chef de l’Etat qui s’exprime officiellement pour « donner une vision », il s’agit aussi de pousser son camp, alors que la liste de la majorité patine dans les sondages. Mais il n’y a « pas un chevalier blanc qui va porter la campagne. Ce n’est pas Valérie Hayer toute seule et ce ne sera même pas Emmanuel Macron tout seul », prévient la porte-parole de la liste, Nathalie Loiseau, qui défend l’idée d’« un collectif ».

Le