Aulnay-sous-Bois: des élus LR réclament des “sanctions exemplaires”

Aulnay-sous-Bois: des élus LR réclament des “sanctions exemplaires”

Plusieurs élus LR ont réclamé mercredi des "sanctions exemplaires", tout en respectant "la procédure en cours", dans l'enquête sur le viol...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Plusieurs élus LR ont réclamé mercredi des "sanctions exemplaires", tout en respectant "la procédure en cours", dans l'enquête sur le viol présumé de Théo, un jeune homme de 22 ans, à Aulnay-sous-Bois lors d'une arrestation brutale

"Il y a une procédure en cours. Si les faits sont avérés, c'est monstrueux et ça doit donner lieu (...) à une très grave sanction", a jugé le député-maire de Meaux Jean-François Copé à l'antenne de BFMTV/RMC, soulignant son "indignation et son écœurement".

Christian Estrosi a lui salué la "visite du Président de la République" François Hollande, qui s'est rendu au chevet du jeune homme mardi. "Je crois qu'elle était essentielle", a déclaré le président LR de Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui a également loué "des paroles importantes" de Théo "pour appeler à l'apaisement dans cette commune meurtrie".

Carcasse d'une voiture brûlée dans le quartier de la Rose des Vents, aussi appelé Cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois le 7 février 2017
Carcasse d'une voiture brûlée dans le quartier de la Rose des Vents, aussi appelé Cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois le 7 février 2017
AFP

"Je dis que quelques voyous de la police qui seraient à l'origine de cette tragédie doivent être sanctionnés extrêmement lourdement. Un viol c'est un crime, un acte criminel, et trois individus n'ont pas le droit de salir toute la police française", a-t-il fustigé sur RTL.

Saluant également "le geste du Président de la République", le député de l'Oise, Eric Woerth, a adressé une pensée "à tous les policiers qui font bien leur travail, qui travaillent souvent dans des conditions absolument épouvantables, et qui se voient salis par le geste d'un des leurs".

"Les sanctions doivent être exemplaires. Je pense à la famille de ce jeune et à ce jeune", a-t-il ajouté à l'antenne de France Inter.

Le secrétaire général LR Bernard Accoyer a lui adressé "une pensée pour tous ceux qui sont touchés de quelque façon que ce soit par ce drame, qu’il s'agisse de celui qui est actuellement en soins, qu’il s'agisse aussi de professionnels, parce que la mission des policiers et extrêmement difficile".

"Il y a des quartiers où assumer la fonction essentielle dans la démocratie qui est celle d’assurer la sécurité des citoyens, donc de protéger les plus faibles, est devenu extrêmement difficile, très dangereuse", a-t-il par ailleurs jugé sur iTELE.

Dans la même thématique

Aulnay-sous-Bois: des élus LR réclament des “sanctions exemplaires”
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le