Aurélie Filippetti rejoint le mouvement de Benoît Hamon

Aurélie Filippetti rejoint le mouvement de Benoît Hamon

L'ancienne ministre socialiste Aurélie Filippetti a décidé d'adhérer au mouvement Génération.s de Benoît Hamon, dont elle a été l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

L'ancienne ministre socialiste Aurélie Filippetti a décidé d'adhérer au mouvement Génération.s de Benoît Hamon, dont elle a été l'une des porte-parole durant la campagne présidentielle, a-t-elle annoncé jeudi à l'AFP, confirmant une information du Figaro.

L'ex-députée de Moselle ne souhaite s'épancher davantage sur ce qui est "le début d'un processus", a-t-elle expliqué, précisant que "c'est quelque chose de normal, de naturel".

Du côté de Génération.s, on se dit "ravi". "Aurélie Filippetti est quelqu'un qui nous apportera beaucoup, et pas uniquement dans le domaine culturel", a déclaré le député européen Guillaume Balas. Quant à la possibilité que l'ancienne ministre de la Culture occupe des fonctions au sein du mouvement, "on est encore en discussion avec elle", a-t-il affirmé. "Le fait qu'elle soit présente est déjà une force en soi", a renchéri M. Balas.

Mme Filippetti avait été exclue pour 18 mois par le Parti Socialiste en octobre pour avoir soutenu un candidat dissident lors des élections sénatoriales. "Je préfère désormais tourner complètement cette page et quitter définitivement le parti socialiste", avait-elle déclaré en décembre au micro de France Bleu Lorraine-Nord.

L'ancienne membre du gouvernement a toutefois affiché lundi sur sa page Facebook son soutien à Delphine Batho, candidate à la tête du Parti Socialiste.

"J'ai dit ma sympathie pour la démarche de Delphine Batho, je trouve qu'elle est courageuse", a-t-elle précisé à l'AFP. "Je voulais simplement rappeler que Delphine était quelqu'un qui avait un parcours qui lui donne toute légitimité" pour briguer la tête du parti, a-t-elle poursuivi.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le