Baisse des APL: Macron appelle “tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros”

Baisse des APL: Macron appelle “tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros”

Emmanuel Macron a appelé "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" par mois, pour compenser la baisse des APL...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a appelé "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" par mois, pour compenser la baisse des APL décidée pour fin 2017 par le gouvernement, lors d'un discours devant les préfets mardi à l'Elysée.

"J'appelle publiquement tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros par mois", a déclaré le président de la République, qui s'est dit "surpris du silence collectif" et de l'absence d'appel "aux bailleurs sociaux, aux propriétaires à baisser le prix du logement". "C'est cela la responsabilité collective", a-t-il dit.

Dans la soirée, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a souligné sur RTL que le chef de l'Etat avait demandé aux propriétaires d'être "citoyens", et il a laissé entendre que des annonces seraient faites la semaine prochaine concernant le parc social.

"Il y a deux types de propriétaires, il y a le parc privé, et là il y a une demande du président de la République d'être citoyen, de faire ce que Kennedy demandait à ses citoyens, de faire quelque chose pour son pays", a-t-il dit.

"Et il y a ceux qui sont dans le parc social, et là nous verrons ce que proposeront la semaine prochaine les ministres du Logement Jacques Mézard et Julien Denormandie", a-t-il ajouté.

Dans un entretien au Point paru la semaine dernière, Emmanuel Macron envisageait d'aller au-delà de la baisse controversée de 5 euros des APL, "mais seulement dans le cadre d'une transformation profonde qui doit faire baisser les loyers".

"Évidemment que ce n'est pas intelligent, c'est une mesure de rabot, les mesures de rabot ce n'est jamais de bonnes mesures, (ce n'est) jamais intelligent de faire du rabot", avait pour sa part déclaré Edouard Philippe le 24 août sur BFMTV.

Mais pour le Premier ministre, "la baisse générale des APL est contenue dans le budget précédent, que je n'ai pas voté mais que j'exécute".

"Dans le Nord, je connais beaucoup de propriétaires qui ont décidé de baisser de cinq euros le montant du loyer", avait assuré récemment M. Darmanin, également maire de Tourcoing (Nord), dans un entretien à la Provence.

Les aides personnelles au logement bénéficient au total à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d'étudiants (environ 800.000), et coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le