Baisse des dotations: « Le diable est dans les détails » selon Jean-Luc Moudenc

Baisse des dotations: « Le diable est dans les détails » selon Jean-Luc Moudenc

Taxe d’habitation, baisse des dotations, contrats aidés… les points de crispation entre l’État et les collectivités sont nombreux  en ce début de quinquennat. Ces sujets sont au cœur des interventions de la 17e conférence de « France urbaine », l’association regroupant les élus des grandes villes et métropoles de France.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Rassuré mais vigilant, voilà l’état d’esprit de Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse et président de l’association France Urbaine à l’issue de l’intervention du Premier ministre (voir notre article).  En ce qui concerne les 13 milliards d'économies demandées aux collectivités sur cinq ans, Jean-Luc Moudenc s’est dit satisfait de la méthode annoncée par Édouard Philippe ce matin. « (Cette méthode) tient compte de la croissance, de la diversité de nos territoires et qui donc va nous permettre de respirer. Évidemment, les choses ne sont pas gagnées. Le diable est toujours dans les détails. Et donc il faudra bien veiller à ce que ce qui est dit se trouve bien écrit  dans le projet de loi de finances et surtout dans les contrats qui vont être signés entre les grandes collectivités et l’État pour la mise en œuvre de ces économies ».

Dans le cas contraire, le président de France Urbaine prévient : «  Si les contrats que l’État nous propose de signer avec lui, pour modérer les dépenses et maîtriser nos dépenses de fonctionnement,  ne correspondent pas aux orientations qui ont été dites, nous ne les signerons pas. Par conséquent, il n’y a pas de risque d’entourloupe » a-t-il  prévenu.

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le