Benoît Hamon : toutes ses propositions en vidéos

Benoît Hamon : toutes ses propositions en vidéos

Le candidat socialiste a dévoilé ce matin  ses propositions à la maison de l’Architecture à Paris. Retrouvez ici toutes ses propositions en vidéos
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Benoît Hamon veut reprendre la main. Il présente ce jeudi ses propositions pour l’élection présidentielle, l’événement est à suivre en direct sur Public Sénat.

Un programme remanié sur certains aspects, comme le revenu universel d’existence ou le respect des limites de déficit européennes, pour répondre aux inquiétudes de l’aile réformiste du Parti socialiste. Le candidat va également annoncer de nouvelles mesures centrées sur l’emploi et l’économie, comme le made in France, cher à Arnaud Montebourg, ou les nationalisations temporaires, dont il a fait l’écho ce matin dans Le Parisien.

« Cette campagne est polluée par l’argent »

REPLAY. Benoit Hamon: "Cette campagne est polluée par l'argent"
00:41

Dans son introduction Benoît Hamon a fait de la « crise politique » l’un des corollaires du « moment de basculement » dans lequel la France vit. Il a souligné que cette crise se manifestait notamment par « le poids de toutes les idéologies réactionnaires, déclinistes, conspirationnistes, complotistes » et les « réponses d’extrême droite et nationaliste ».

Le candidat a également critiqué la campagne présidentielle actuelle, qui est, « à ses yeux, polluée par l’argent », « l’argent pour ce qui concerne un certain nombre de candidats ». Il a dénoncé « l’influence des forces de l’argent » dans les projets de ses adversaires :

« Ce qui inspire les responsables politiques repose moins l’intérêt général que sur une somme d’intérêt particuliers que l’on veut satisfaire. »

« Une mesure fiscale indispensable pour soutenir l’activité »

REPLAY. Benoît Hamon encouragera "les entreprises à réinvestir leurs bénéfices"
00:55

Benoît Hamon veut encourager « les entreprises à réinvestir leurs bénéfices », avec la fiscalité, notamment en modulant à la baisse l’impôt sur les sociétés des TPE et PME. À l’inverse, il veut taxer davantage « ces entreprises qui captent les bénéfices pour les redistribuer sous forme de dividendes »

« J’accorderai la priorité au made in France »

REPLAY. Benoit Hamon "50% des marchés publics seront réservés aux petites et moyennes entreprises"
00:49

Il annonce que « 50% des marchés publics seront réservés aux petites et moyennes entreprises ». « Nous ciblons des entreprises selon leur taille », précise-t-il pour souligner la conformité de la mesure avec les règles européennes.

Des « clauses sociales et environnementales » seront introduites pour « favoriser le tissu des TPE et PME ».

Une nouvelle loi de séparation bancaire contre la « finance spéculative »

« Pour protéger nos entreprises et nos emplois contre la finance spéculative, je réviserai la loi de séparation bancaire en cantonnant réellement et effectivement l'ensemble des activités de marché des banques. »

Une « contribution sociale sur les robots »

REPLAY. Benoît Hamon veut créer une taxe sur les robots inspirée par Bill Gates
01:56

Le candidat continue de porter l'une ses propositions-phares de la primaire : la taxation des robots dans les entreprises. Présentée comme une réponse aux mutations du travail, et reprenant le principe de la « taxe Bill Gates », cette taxe alimentera un « fond de transition travail », dont la mission « sera de créer autant d’emplois nouveaux que ceux qui disparaîteront ». Elle financera également la formation des salariés.

Revenu universel : « Il n’y aura qu’un gain pour tous les actifs jusqu’à 2200 euros net »

REPLAY. Benoit Hamon: "Je créerai le revenu universel d'existence"
02:01

C'est une mise au point. « Je créerai évidemment le revenu universel d’existence », a insisté Benoît Hamon, qui présente désormais la première étape de sa mesure comme un soutien au pouvoir d'achat des actifs :

« Il permettra dans sa première étape d’augmenter le revenu des actifs : ouvriers, employés, indépendants, étudiants, dont les revenus sont inférieurs à 2.200 euros net, priotairement, donc, ceux dont les moyens sont les plus faibles. Près de 19 millions de Français seront concernés par l’évolution positive de leur revenu net dès le 1er janvier 2018. »

Il a donné un exemple d'impact pour le revenu d'un salarié au Smic :

« Pour un salarié au Smic, c’est plus d’un mois de salaire supplémentaire, c’est même presque même deux. »

Benoît Hamon encadre le « 49.3 citoyen »

 « Je confirme donc que je veux mettre en œuvre le 49.3 citoyen », a commencé Benoît Hamon avant de préciser les conditions d’exercice de ce droit d’initiative citoyenne (dépôt d’une proposition au Parlement ou référendum).

Benoît Hamon sur la démocratie : 49.3 citoyen, vote blanc et droit de vote des étrangers
02:08

Afin de répondre aux « inquiétudes » soulevées par sa mesure, le candidat socialiste a indiqué que ce « 49.3 citoyen » ne porterait que sur des « domaines déterminés » et qu’il serait conditionné par une représentativité des signataires, un seuil minimum de participation au scrutin.

« Il ne doit pas empêcher un gouvernement d’agir […] mais il doit permettre aux citoyens de faire irruption dans les processus politiques. »

Benoît Hamon annonce qu’il soumettra à référendum « immédiatement après son élection » la question de la reconnaissance du vote blanc et de l’extension du droit de vote aux étrangers.

Benoît Hamon plaide pour une « conversion écologique de notre économie »

Le candidat a détaillé sa « stratégie pour un autre modèle de développement ». Elle consiste d'abord à interdire les perturbateurs endocriniens, « toutes ces substances pour lesquelles existe un soupçon de dangerosité », et ainsi « éviter tous les scandales sanitaires » de demain.

Hamon plaide pour "la conversion écologique de notre économie"
04:07

Le socialiste a longuement insisté sur son « grand plan d’efficacité et de sobriété énergétique ». En matière de déchet, il propose une « sortie programmée » de l’incinération. Côté mix énergétique, il réaffirme son engagement de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 25% d'ici 2025, et réaffirme son son objectif de 100% d'énergies renouvelables en 2050. Benoît Hamon veut ainsi favoriser « la production décentralisée et citoyenne d’énergie ».

Éducation : Benoît Hamon veut créer 40 000 postes d'enseignants en 5 ans

Ecole : Benoît Hamon veut créer 40 000 postes d'enseignants en 5 ans
02:03

Benoît Hamon veut rendre l'instruction « obligatoire » dès l'âge de 3 ans et garantir « un droit à la scolarisation dès l'âge de 2 ans » :

« Plus la scolarisation est précoce plus les élèves d'origine sociale modeste ont des chances de réussir à la maternelle et à l'école primaire. »

Le candidat veut fixer un seuil maximal de 25 élèves par classe dans le CP, CE1 et CE2. Ce plafond descendrait à 20 dans les réseaux prioritaires d'éducation. Il propose en outre de « rebâtir » la carte scolaire, à travers une concertation entre les acteurs.

Retraite: permettre les transferts de trimestres entre conjoints

REPLAY. Personnes âgées : les propositions de Benoît Hamon
02:40

Au chapitre de la retraite, le vainqueur de la primaire de la Belle Alliance populaire affirme qu'il ne « repoussera pas l’âge de départ » et qu'il « augmentera le minimum vieillesse de 10% », à l'instar des autres minima sociaux.

Pour corriger les conséquences des différences de carrière entre les conjoints, Benoît Hamon propose de rendre possible le transfert de trimestres.

Pour la fin de vie, il souhaite augmenter l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile de 30%, créer un crédit d’impôt de 50% sur les travaux d’adaptation des logements et une allocation unique « bien vieillir en Ehpad ».

« Je légaliserai l'usage du cannabis »

REPLAY. Benoit Hamon : "je légaliserai l'usage du cannabis"
00:36

La proposition de légalisation du cannabis est aussi revenue dans son discours de présentation.

« J'encadrerai sa distribution pour tarir les trafics à la source et protéger nos citoyens des pratiques des dealers, de l’addiction et des dangers liés à la consommation. »

« L’argent consacré à la répression sera consacré à la prévention », imagine Benoît Hamon.

« Je rétablirai la police de proximité »

Hamon: "Je rétablirai la police de proximité"
01:41

Le socialiste a critiqué le retrait par Nicolas Sarkozy de la police de proximité, une « décision grave de conséquences », a-t-il estimé.

« La police de proximité est l’œil de toutes les autres polices. On ne eut pas résumer la présence de la police simplement à la mobilisation de la force, au flagrant délit, aux interpellations sur le territoire », a expliqué Benoît Hamon.

« Je suis convaincu que si Théo avait connu les policiers de son quartier, et les policiers avaient connu Théo, il n’y aurait pas eu d’affaire Théo. »

Laïcité : Benoît Hamon fera « respecter scrupuleusement la loi de 1905 »

Laïcité : Benoît Hamon fera "respecter scrupuleusement la loi de 1905"
02:17

Benoît Hamon veut défendre « une laïcité sans épithète, qui n’a besoin d’aucun adjectif, ni en plus, ni en moins ».

« Je ferai de cet écrin de la République la base autour de laquelle garantir la liberté de conscience, la liberté d’opinion religieuse pour nos concitoyens. »

Il développe plusieurs réponses contre les atteintes à la liberté d'opinion religieuse :

« Je ferai appliquer les sanctions avec fermeté et un numéro vert sera mis en place 24 heures sur 24 et sept jours sur sept pour que les individus puissent trouver une protection de l’État là où ils jugent que les libertés sont mises en cause. »

Dans la même thématique

Benoît Hamon : toutes ses propositions en vidéos
4min

Politique

Lettre d’Emmanuel Macron : « Je crois que les Français ne sont pas dupes et qu’ils savent que c’est un tour de passe-passe », juge Fabrice Leggeri (RN)

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Fabrice Leggeri, porte-parole du RN a détaillé plusieurs éléments du programme du parti de Jordan Bardella. Ce dernier qualifie la lettre d’Emmanuel Macron de « tour de passe-passe » et envisage la démission d’Emmanuel Macron si les élections ne permettent pas de dégager une majorité absolue.

Le

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention toute particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le