Blocus des vaccins produits dans l’Union européenne : « Nous avons déjà exporté 77 millions de doses » les Etats-Unis et le Royaume-Uni ? Zéro, déclare Josep Borrell

Blocus des vaccins produits dans l’Union européenne : « Nous avons déjà exporté 77 millions de doses » les Etats-Unis et le Royaume-Uni ? Zéro, déclare Josep Borrell

Interrogé sur la lenteur de la politique vaccinale en Europe le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères l’Espagnol Josep Borrell défend la stratégie européenne. Participation au programme de vaccination mondial, exportation hors de l’Union il répond aux questions de Caroline de Camaret dans l’émission Ici l’Europe.
Public Sénat

Par Nils Buchsbaum

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Alors que le Président de la République française Emmanuel Macron vient d’annoncer en ce début de mois d’avril un nouveau confinement national, la stratégie du gouvernement semble toujours reposer sur le déploiement massif de la vaccination. Mais cela reste très poussif… Dans ce contexte de lenteur de la vaccination dans l’Union la politique d’achat des vaccins est pointée du doigt. Les instances politiques européennes ont annoncé l’ouverture de trois sites de production et le blocage des exportations de vaccins hors de l’Union Européenne pour peser dans le rapport de force avec les laboratoires pharmaceutiques. Josep Borrell justifie ce choix et répond ainsi aux critiques des pays qui aimeraient profiter des vaccins produits sur le sol de l’Union Européenne : « Comment peut-on en vouloir à l’UE de ne pas faire d’exportations ? Nous avons déjà exporté 77 millions de doses. Nous avons donné à nos citoyens européens 80 millions de doses. Combien ont exporté les Etats-Unis ? 0. Combien le Royaume-Uni ? 0, tandis qu’il a reçu 20 millions de doses de l’Union Européenne. On essaye simplement de contrôler. »

« Tout comme les masques il y a un an, les vaccins sont devenus un sujet stratégique, diplomatique ».

Cependant l’Union Européenne a aussi pris part aux critiques, mettant en cause la « diplomatie vaccinale de la Russie et l’accusant de propagande en multipliant les accords de production pour son vaccin le Sputnik V. Tandis que Vladimir Poutine rétorque en accusant l’UE de blocage politique du vaccin russe, Josep Borrell analyse ainsi la situation : « Avec les vaccins on vit à nouveau ce qu’on avait vécu avec les masques. A l’époque nous n’en avions pas et les masques étaient devenus un sujet stratégique, un sujet diplomatique. Aujourd’hui avec les vaccins c’est un peu la même chose. La Russie et la Chine essaient de faire valoir leur capacité à fournir des vaccins au reste du monde. Ils ne vaccinent pas toute leur population mais ils en exportent beaucoup, et ils font de la propagande en disant qu’ils fournissent des vaccins ».

« Les rapports avec la Russie sont plutôt au point mort »

Affaire de l’expulsion des diplomates européens de Russie : « Je n’ai pas été humilié, j’ai été agressé. C’est quelque chose que l’on ne fait pas dans les rapports diplomatiques entre des pays qui veulent avoir de bons rapports » Josep Borrell.

En ce moment les relations diplomatiques entre la Russie et l’Union Européenne ne sont pas au beau fixe. Après les sanctions prises par l’UE contre des personnalités russes accusées d’avoir participé à l’empoisonnement de l’opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny, la Russie avait expulsé le 5 F2vrier dernier des diplomates européens de Russie, le jour même de la visite du haut représentant dans le pays. Josep Borrell revient, amer, sur cet épisode : « Je n’ai pas été humilié, j’ai été agressé. C’est quelque chose que l’on ne fait pas dans les rapports diplomatiques entre des pays qui veulent avoir de bons rapports. Nous avons déjà dit à la Russie tout ce que l’on pense de cela. Nous avons sanctionné des gens qui sont responsables de ce qu’il s’est passé avec l’affaire Navalny, maintenant les rapports avec la Russie sont plutôt au point mort ».

Retrouvez l’intégralité de l’émission ici.

 

Dans la même thématique

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le