« Bordel » : « Emmanuel Macron fait comme si nous étions idiots », reproche Jean-Christophe Cambadélis

« Bordel » : « Emmanuel Macron fait comme si nous étions idiots », reproche Jean-Christophe Cambadélis

L’ex-premier secrétaire du PS, invité de l’Épreuve de Vérité, a commenté les mots tenus en Corrèze par le chef de l’État. Des « propos volés mais signifiants » qui « indiquent l’univers culturel du président », selon lui.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

C’est la polémique du jour. Lors d'un déplacement à Égletons, en Corrèze, le chef de l’État a répondu au président de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset qui évoquait les difficultés de recrutement d’une entreprise de fonderie d'Ussel.

Visant les salariés licenciés de l'équipementier automobile GM&S qui manifestaient au moment de sa visite, Emmanuel Macron a lancé : « Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas, parce qu’ils ont les qualifications pour le faire. »

« Une manifestation, ce sont des gens qui sont dans la difficulté. »

Invité de l’Épreuve de Vérité, sur Public Sénat, en partenariat avec Radio Classique, Les Échos et l’AFP, l’ex-premier secrétaire du Parti socialiste a commenté cette petite phrase qui a mis en émoi le monde politique ce jeudi. Des « propos volés », selon lui, mais « signifiants » :

« Cela indique l’univers culturel du président de la République. C’est un grand classique de la droite, à savoir que les Français sont feignants, qu’ils sont rétifs aux réformes, qu’ils foutent le bordel. C’est sa manière d’appréhender les relations sociales. »

Guère convaincu par la défense de la présidence qui met en avant les emplois à pourvoir, l’ancien député de Paris affirme qu’Emmanuel Macron « fait comme si nous étions idiots » :

« Il dit qu’une manifestation c’est foutre le bordel. Une manifestation, ce sont des gens qui sont dans la difficulté. »

Dans la même thématique

« Bordel » : « Emmanuel Macron fait comme si nous étions idiots », reproche Jean-Christophe Cambadélis
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le