Borloo: “difficile” d’imaginer une “majorité” de droite et du centre

Borloo: “difficile” d’imaginer une “majorité” de droite et du centre

L'ancien ministre centriste Jean-Louis Borloo juge "difficile" mardi d'imaginer une "majorité" de droite et du centre après les...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

L'ancien ministre centriste Jean-Louis Borloo juge "difficile" mardi d'imaginer une "majorité" de droite et du centre après les soubresauts qu'a connus la campagne de François Fillon.

"Je ne suis vraiment pas dans le jeu politique. Je ne suis pas à la manœuvre mais la situation me paraît pathétique", dit dans Le Monde M. Borloo, à qui on a prêté des interventions en coulisses ces derniers jours pour trouver une solution à droite.

"La question se pose au-delà de l’élection présidentielle", dit-il. "Il faut se projeter à fin juin, au moment du vote de confiance au nouveau gouvernement", ajoute l'ancien président de l'UDI, qui tient mardi soir un bureau politique. Ses négociations avec LR en vue des législatives ont pâti des derniers rebondissements dans la campagne de M. Fillon.

"Y a-t-il une majorité possible et laquelle ? Peut-on encore dire aujourd’hui que c’est la droite et le centre ? A bien des égards, ça me semble difficile", dit l'ancien ministre.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le