Brexit : Harlem Désir salue la « clarté » apportée par Theresa May

Brexit : Harlem Désir salue la « clarté » apportée par Theresa May

Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes est satisfait de la présentation des objectifs de Londres – une rupture nette – mais précise que le Royaume-Uni a encore du chemin à faire pour accélérer sa sortie de l’Union.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Harlem Désir considère que le discours de Theresa May « apporte de la clarté » sur les objectifs du Royaume-Uni. « Ce qui a été clarifié aujourd’hui c’est que Theresa May a bien dit que le référendum entraînait une sortie complète du Royaume-Uni de l’Union européenne ».

Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes constate également que Londres se veut plus réaliste. « Elle reconnaît que si elle ne veut pas continuer à reconnaître la liberté de circulation des Européens, il n’y aura pas d’accès au marché unique ».

« Nous allons veiller à préserver les intérêts de l’Union européenne »

Ces clarifications faites, il reste au Royaume-Uni à activer l’article 50, pour entamer des négociations rapides, rappelle-t-il. En d’autres termes, comment organiser en deux ans la sortie de l’Union mais aussi comment construire les futures relations bilatérales. « Car il continuera à y avoir de échanges économiques, commerciaux, dans la sécurité, la défense… », anticipe-t-il.

« Il faut que le Royaume-Uni dise nettement comment il envisage des relations futures avec l’Union européene qui seront celles d’un pays qui deviendra un État tiers. »

Les négociations devraient se dérouler en respectant le principe suivant : « préserver les intérêts de l’Union européenne ».

Dans la même thématique

Brexit : Harlem Désir salue la « clarté » apportée par Theresa May
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le