Bruno Le Maire anticipe 1,8% de croissance pour 2017, “plus que prévu”

Bruno Le Maire anticipe 1,8% de croissance pour 2017, “plus que prévu”

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé dimanche que la croissance française serait plus élevée qu'attendu et anticipe...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé dimanche que la croissance française serait plus élevée qu'attendu et anticipe une hausse de 1,8% du PIB pour 2017, au lieu de 1,7% prévu par le gouvernement pour son budget.

"Je pense que nous ferons mieux, autour de 1,8% en 2017. J'espère et je souhaite que nous fassions plus que 1,7%. Nos prévisions sont basées sur 1,7%, elles ont été jugées sincères" par le Haut conseil des finances publiques, a ajouté M. Le Maire, lors de l'émission Le Grand Jury sur RTL/Le Figaro/LCI.

Le gouvernement a construit son budget 2018, premier budget de la présidence Macron en se basant sur une croissance de l'économie française de 1,7%.

Cette prévision est jugée "raisonnable" par le Haut conseil des finances publiques (HCFP), organe indépendant chargé de valider les prévisions budgétaires du gouvernement.

Le gouvernement se veut également prudent pour le reste du quinquennat. D'après ses prévisions, la croissance devrait stagner à 1,7% jusqu'en 2021, puis se hisser à 1,8% en 2022, malgré les réformes prévues pour stimuler l'activité.

M. Le Maire a confirmé la prévision de 1,7% pour l'an prochain tout en souhaitant que la France fasse mieux.

"Tant mieux si nous avons de bonnes surprises", a déclaré M. Le Maire, tout en se disant attaché à cette "prudence".

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le