Budget 2018 : les petites villes demandent des clarifications au gouvernement

Budget 2018 : les petites villes demandent des clarifications au gouvernement

Les petites villes ont exprimé mardi leur inquiétude sur plusieurs points du projet de budget 2018, qu'elles souhaitent voir...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Les petites villes ont exprimé mardi leur inquiétude sur plusieurs points du projet de budget 2018, qu'elles souhaitent voir corrigés, et dénoncé la "défiance" de l'exécutif vis-à-vis des collectivités, avant le débat au Parlement sur le projet de loi de finances.

"La relation entre l'Etat et les collectivités est difficile à caractériser en cette rentrée. Parler de défiance généralisée serait excessif, mais parler de confiance serait mensonger", a déclaré Olivier Dussopt (PS), président de l'Association des petites villes de France (APVF) lors d'un point de presse.

L'APVF entend lier la discussion du projet de loi de finances et le débat sur la loi de programmation pluriannuelle qui fixe le cap pour les collectivités à l'échelle du quinquennat.

Les 13 milliards d'euros de baisse des dépenses demandés par l'exécutif aux collectivités sur la durée du quinquennat "restent un effort extrêmement important", alors qu'elles ont déjà réalisé les économies qui leur étaient fixées lors du mandat précédent, a fait valoir M. Dussopt.

Il a regretté une approche "de défiance et même de discrimination" de l'Etat à l'égard des collectivités, "toujours considérées comme dépensières quand elles sont les seules à respecter les contraintes budgétaires".

Tout en saluant la stabilité de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) - principale contribution financière de l'Etat aux collectivités - dans le PLF 2018, l'ADF souhaite des clarifications notamment sur les mécanismes de dégrèvement et de compensation de la Taxe d'habitation, qui constitue actuellement l'une des principales ressources des communes.

"C'est un PLF qui ouvre des débats et des inquiétudes sur les années d'après", en particulier sur l'autonomie fiscale des collectivités, a souligné le président de l'APVF.

L'association fédère quelque 1.200 villes de 2.500 à 25.000 habitants en métropole et dans les Outre-mer.

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le