Budget : « L’écologie mérite mieux que la fiscalité punitive » pour la droite sénatoriale

Budget : « L’écologie mérite mieux que la fiscalité punitive » pour la droite sénatoriale

Rapporteur spécial de la commission des finances, le sénateur LR, Jean-François Husson fustige le choix du gouvernement d’adopter « une fiscalité punitive » en matière d’écologie.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Quelques minutes avant l’examen des crédits de la mission écologie, développement et mobilité durables du projet de loi de finances 2018, le sénateur LR, Jean-François Husson, rapporteur spécial pour la commission des finances, dénonce le choix du gouvernement. « Le gouvernement va prendre dans la poche des Français, 3,7 milliards (notamment par une hausse de la fiscalité des carburants NDLR). En contrepartie, l’État va mettre en tout 180 millions de dépenses en plus. Donc, vous avez d’un côté 3,7 milliards qui vont être prélevés avec la nouvelle trajectoire carbone et de l’autre, 180 millions qui vont être restitués (…) L’écologie mérite mieux (…) Il ne faut pas punir. Il faut accompagner. Il faut aider ».

Jean-François Husson fait ici référence à un rapport d’Albéric de Montgolfier, rapporteur général LR de la commission des finances, selon lequel, 60 % de la hausse de la fiscalité écologique sera supportée par les ménages. Le rapport s’appuie sur une étude de la Direction générale de l’énergie et du climat qui indique que l’impact de cette accélération de la fiscalité carbone sera, en moyenne, de 79 euros par ménage en 2018, et de 313 euros par an en 2022.

Dans la même thématique

Budget : « L’écologie mérite mieux que la fiscalité punitive » pour la droite sénatoriale
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Budget : « L’écologie mérite mieux que la fiscalité punitive » pour la droite sénatoriale
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le