Burkina: Macron condamne “l’attaque terroriste” à Ouagadougou

Burkina: Macron condamne “l’attaque terroriste” à Ouagadougou

Emmanuel Macron a condamné lundi "l'attaque terroriste" perpétrée dimanche soir contre un restaurant de Ouagadougou, qui a fait...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a condamné lundi "l'attaque terroriste" perpétrée dimanche soir contre un restaurant de Ouagadougou, qui a fait 18 morts dont au moins un Français, et s'est entretenu dans la matinée avec son homologue burkinabé, a indiqué l'Elysée.

Le chef de l'Etat a fait le point avec le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré "sur les circonstances de l’attaque, l’identification des victimes et sur l’enquête visant à identifier les commanditaires".

Ils sont convenus "de l’urgence de mettre en oeuvre les décisions prises lors du sommet de Bamako du 2 juillet et d’accélérer la mise en place de la force du G5 Sahel", indique la présidence de la République dans un communiqué.

Les deux chefs d'Etat "auront tous les deux des contacts dans les prochains jours avec les autres chefs d’Etat de la région pour poursuivre cette mobilisation", précise l'Elysée.

Dans un précédent communiqué, Emmanuel Macron avait salué "la mobilisation efficace des autorités burkinabé pour mettre fin à cette attaque" et exprimé "sa compassion et sa solidarité à l’égard des familles de victimes".

Il avait souligné "que la France demeurera engagée aux côtés des pays de la région pour poursuivre la lutte contre les groupes terroristes".

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian "s’est entretenu par téléphone avec son homologue du Burkina Faso, M. Alpha Barry", a indiqué lundi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

M. Le Drian "a fait part de la pleine solidarité de la France face à l’épreuve que traverse le Burkina Faso et a réitéré l’engagement de notre pays en soutien des pays de la région du Sahel, face à la menace du terrorisme", a-t-il ajouté.

Les services du ministère et l'ambassade de France au Burkina "sont en contact avec la famille" d'un Français décédé dans l'attaque, "en vue de l’assister dans ces moments douloureux".

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête lundi après l'annonce qu'au moins une victime française avait été identifiée parmi les 18 personnes tuées lors de l'attaque jihadiste.

Un numéro d'information a été activé lundi matin à l'ambassade de France à Ouagadougou (+226.25.49.66.20) et "les Français résidents et de passage sont invités à contacter leurs proches pour les rassurer", a souligné le porte-parole du ministère.

Des "messages de vigilance" ont été adressés par les autorités françaises à leurs ressortissants présents dans la région, qui ont notamment été invités lundi à "éviter le secteur" du restaurant attaqué.

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le