Bussereau : « Si les choses vont dans la bonne direction, il y aura des contrats de confiance » avec le gouvernement

Bussereau : « Si les choses vont dans la bonne direction, il y aura des contrats de confiance » avec le gouvernement

Dominique Bussereau, président de l’Association des départements de France (ADF), attend des réponses du gouvernement, alors que l’assemblée de l’ADF, diffusée par Public Sénat, se tient la semaine prochaine. Le gouvernement souhaite mettre en place un pacte de confiance avec les collectivités. Edouard Philippe a expliqué mardi sur Public Sénat le mécanisme qu’il souhaitait instituer […]
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Dominique Bussereau, président de l’Association des départements de France (ADF), attend des réponses du gouvernement, alors que l’assemblée de l’ADF, diffusée par Public Sénat, se tient la semaine prochaine.

Le gouvernement souhaite mettre en place un pacte de confiance avec les collectivités. Edouard Philippe a expliqué mardi sur Public Sénat le mécanisme qu’il souhaitait instituer pour pousser les collectivités à faire des économies.

« Pour qu’il y ait de la confiance, il faut qu’un certain nombre de décisions soit prises, que les négociations soit entamées sur certains sujets. Si les choses vont dans la bonne direction, il y aura des contrats de confiance, si elles ne vont pas dans de bonnes directions, nous ne pourrons pas signer ces contrats » prévient Dominique Bussereau (voir la vidéo, images de Jérôme Rabier)

L’ADF attend des réponses sur la question du financement des allocations individuelles de solidarité (AIS), sur l’application de la loi NOTRe et sur le financement de la prise en charge des migrants mineurs et non accompagnés (MNA).

Dans la même thématique

Bussereau : « Si les choses vont dans la bonne direction, il y aura des contrats de confiance » avec le gouvernement
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le