« Ça va mal dans le monde du logement social », alerte Marc-Philippe Daubresse

« Ça va mal dans le monde du logement social », alerte Marc-Philippe Daubresse

Le sénateur LR du Nord considère que la question de la gouvernance sera déterminante pour enrayer la crise que traversent les bailleurs sociaux. Alors que la conférence de consensus sur le logement livre ses conclusions, l’ancien ministre estime que le regroupement d’organismes devra suivre une logique territoriale.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La production de logements sociaux est en chute. Sur le plateau de Sénat 360, l’ancien ministre du Logement, Marc-Philippe Daubresse cite notamment les derniers chiffres pour l’Île-de-France : de 2016 à 2017, le nombre de logements sociaux agréés a baissé de 17%, rappelle-t-il. « Ça va mal dans le logement social », constate-t-il, indiquant que le futur projet de loi sur le logement « accélérera » ou « décèlera » cette trajectoire.

Alors qu’une conférence de consensus sur le logement va livrer ses conclusions ce jeudi au Sénat, le sénateur du Nord résume sa pensée dans le regroupement d’organismes HLM qui va s’opérer. « Le mot-clé, c’est territoires » :

« Si vous faites une réforme qui réduit le nombre d’organismes HLM de manière territoriale, vous ferez une bonne réforme. Si vous faites une réforme qui fait une massification financière –  c’est-à-dire des logiques de concentration de capital avec une SA de HLM de Lille qui va en acheter une autre d’Angoulême ou d’Avignon – vous ferez une mauvaise réforme ».

Pour Marc-Philippe Daubresse, la question de la « gouvernance » sera centrale pour dégager un choc de l’offre.

Dans la même thématique

PARIS: Press conference by Jordan Bardella in front of the RN party headquarters.
4min

Politique

Elections législatives : les propositions du Rassemblement national sur l’immigration

Le 14 juin, Jordan Bardella a annoncé dans une interview au micro de BFMTV : « Si je deviens Premier ministre du pays au début du mois de juillet, je ferai de la question de l’immigration et du contrôle de nos frontières, l’une de mes priorités ». En vue des prochaines élections législatives, quelles sont les mesures figurant dans le programme du Rassemblement national en la matière ?

Le

FRA : ELECTIONS EUROPEENNES
4min

Politique

Législatives : « Une situation profondément antidémocratique », tance Pascal Savoldelli, qui demande le dégel du corps électoral

Le sénateur du Val-de-Marne a écrit au Président de la République pour demander le dégel du corps électoral, issu du décret de convocation des élections législatives, publié le 10 juin au Journal Officiel, le lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale. Une requête qui a cependant peu de chances d’aboutir pour des raisons de bonne administration.

Le

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le