Candidatures de personnes handicapées : l’appel de Sophie Cluzel aux partis politiques

Candidatures de personnes handicapées : l’appel de Sophie Cluzel aux partis politiques

À moins de trois moins des élections européennes, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées appelle les partis politiques à retenir les éventuelles candidatures de ces personnes et à les placer en position éligible.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Dix à douze millions de personnes sont en situation de handicap en France. Et celles-ci ne sont sans doute pas suffisamment représentées dans les assemblées. À deux mois et demi des élections européennes, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées espère « lever l’autocensure » de ces personnes, pour que celles-ci se disent « oui, je peux. Je peux représenter la nation ».

« Osez. Présentez vos candidatures », a encouragé la secrétaire d’État auprès du Premier ministre, sur la matinale de Public Sénat. Avant de se tourner vers les partis politiques : « Je vous en prie, retenez-les sur une liste. Et qu’elles soient en position éligible. »

Ces élections européennes du 26 mai seront également le premier scrutin, où les personnes placées sous tutelle, et qui étaient privées jusque-là du droit de vote, pourront jouir de leur droit d’électeur. « Elles n’ont plus qu’à se réinscrire quand le projet de loi va être promulgué […] Rien à faire par rapport à leur jugement. »

La réforme de la justice, définitivement adoptée au Parlement le 18 février, a abrogé la loi du 5 mars 2007 (et l’article L5 du Code électoral) qui donnait la possibilité aux juges des tutelles de prononcer une privation du droit de vote d’une personne protégée. Selon les chiffres du gouvernement, 300.000 personnes sont actuellement privées de ce droit civique.

Dans la même thématique

Paris: Designation Bureau Assemblee Nationale
8min

Politique

Avec 11 groupes politiques, l’Assemblée nationale plus émiettée que jamais

Les députés élus ou réélus ont choisi le groupe politique auquel ils se rattachent. Avec onze groupes parlementaires déclarés, cette XVIIème législature établit un nouveau record de la Vème République. Symbole de la recomposition politique encore en cours après la dissolution. Revue d’effectifs par ordre décroissant.

Le

Candidatures de personnes handicapées : l’appel de Sophie Cluzel aux partis politiques
7min

Politique

Avec leur pacte législatif d'urgence, les LR refusent « le blocage du pays » mais posent leurs lignes rouges

Les Républicains ont présenté ce lundi une série de réformes, très marquées à droite, et qui seraient soutenues par leurs élus si elles venaient à être reprises par le prochain gouvernement. Il n’est toujours pas question, en revanche, pour Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau, les deux chefs de file de la droite parlementaire, de participer à une quelconque coalition.

Le

FRA : Hotel de MATIGNON
7min

Politique

Nouveau Front populaire : des parlementaires ne voient pas d’issue avant la fin de l’été

La gauche est toujours dans l’impasse, deux semaines après le résultat des législatives. Les quatre principaux partis du Nouveau Front populaire ne sont toujours pas parvenus à se mettre d’accord autour d’un nom partagé de tous pour Matignon. Plusieurs parlementaires estiment ces divisions contreproductives, en l’absence d’appel de l’Élysée.

Le