Carvounas (PS): “Si Hollande pense à 2022, qu’il le dise vite”

Carvounas (PS): “Si Hollande pense à 2022, qu’il le dise vite”

Le député socialiste Luc Carvounas a exhorté mercredi l'ancien président François Hollande à se prononcer rapidement sur une...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Le député socialiste Luc Carvounas a exhorté mercredi l'ancien président François Hollande à se prononcer rapidement sur une éventuelle candidature à un deuxième mandat en 2022, appelant sur LCP à "un discours de vérité".

"Si François Hollande pense à 2022, ce serait bien qu'il le dise vite, qu'on sache ce qu'on doit savoir", a déclaré l'élu du Val-de-Marne.

"C'est le moindre des respects qu'on doit à ma génération qui essaie de reconstruire le parti", a ajouté M. Carvounas, avant d'ajouter: "Je ne fais pas un appel à une candidature de François Hollande. On veut juste un discours de vérité".

"Je n'ai jamais quitté la vie politique mais je ne me place pas aujourd'hui dans une logique électorale", a déclaré jeudi l'ancien chef de l'Etat dans l'émission "Questions d'info" LCP-Le Point-AFP, précisant que "seul aujourd'hui compte".

"Répondre à cette question serait une erreur", aurait-il également déclaré selon des propos rapportés par l'Express.

"François Hollande n'est pas candidat pour 2022, et d'ailleurs si même il l'était il ne nous le dirait pas", a jugé de son côté l'ancien ministre Patrick Kanner lundi sur Public Sénat.

"Est-ce qu'il va se représenter en 2022? (...) je n'en sais rien. Ce sera sa question, il faut regarder un peu la situation telle qu'elle sera", a affirmé de son côté mercredi l'ex-secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert (PS) devant l'Association des journalistes parlementaires (AJP).

François Hollande, actuellement en tournée pour présenter "Les Leçons du pouvoir", un livre-bilan de son quinquennat, se voit parfois reprocher sa présence accrue dans les médias, susceptible selon certains de faire de l'ombre à son parti.

M. Eckert, qui avait ainsi jugé que "le retour de François Hollande ne facilit(ait) pas le boulot" du nouveau premier secrétaire du PS Olivier Faure, a affirmé mercredi que ça doit lui "faire du bien".

Sur son bilan, "je pense que François Hollande, comme on dit vulgairement chez les jeunes, +a pris très cher+, trop cher", a-t-il estimé, jugeant notamment "méprisant" et "injuste" de dire de la part du pouvoir actuel "+la France est de retour+, comme si pendant 5 ans ce président nul n'avait rien fait sur le plan international".

M. Carvounas a dit pour sa part "comprend(re) que le président Hollande ait voulu faire ce livre, puisque aucun de ses ministres et encore moins de ses premiers ministres ne défend le quinquennat précédent".

Interrogé sur les élections municipales de 2020, le député a affirmé qu'il n'y aurait pas "des candidats PS partout. Il y aura parfois des maires écolo(gistes), communistes, radicaux soutenus par des socialistes".

M. Carvounas a en revanche froidement accueilli l'offre formulée lundi par Christophe Castaner, délégué général de La République en marche (LREM), sur la possibilité que le parti présidentiel soutienne des listes LR ou socialistes.

"Il n'y a pas à plier le genou, à aller chercher une quelconque soumission à LREM", a réagi le député, fustigeant les "petits jeux" de M. Castaner.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le