Cazeneuve consterné par le “spectacle” de la campagne présidentielle

Cazeneuve consterné par le “spectacle” de la campagne présidentielle

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve s'est dit mardi "consterné" par le "spectacle" offert parfois par la campagne...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve s'est dit mardi "consterné" par le "spectacle" offert parfois par la campagne présidentielle en France, sans toutefois citer l'affaire Fillon.

"Le spectacle qui est donné aujourd'hui par un certain nombre de candidats à la présidentielle me consterne, je dois le dire", a déclaré M. Cazeneuve lors d'un déplacement à Oignies (Pas-de-Calais), dans le bassin minier.

"Je pense que le pays vaut mieux que cela, nous avons besoin de rehausser le niveau du discours politique et d'être dans un respect des Français", a-t-il poursuivi, en marge de la présentation d'un plan de revitalisation du bassin.

"Ma manière de contribuer à ce débat est de gouverner jusqu'à la dernière minute en essayant de faire du mieux possible et de venir dans les territoires où il y a des enjeux", a-t-il conclu, après avoir de nouveau implicitement critiqué le Front national "réveillant tous les instincts et les démagogies".

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le