« Chapeau ! » : quand un proche de Sarkozy salue la prouesse de Mélenchon

« Chapeau ! » : quand un proche de Sarkozy salue la prouesse de Mélenchon

Invité cette semaine de l’Info dans le Rétro, Franck Louvrier, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, s’avoue séduit par l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon. Une performance technique très médiatisée qui permit au candidat de tenir deux meetings simultanément.
Public Sénat

Par Béatrix Moreau

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Et soudain, deux Mélenchon au lieu d’un. Devant une foule stupéfaite, le leader de La France insoumise en meeting le 5 février à Lyon, apparait sur scène à Aubervilliers, d’un claquement de doigts. « Une très bonne idée » reconnait Franck Louvrier, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et directeur de Publicis Event. Avec ce dispositif inédit en politique « il prend les devants en matière de communication » et cette opération « fera sans doute des petits » anticipe-t-il.
« Chapeau ! » donc pour Franck Louvrier, manifestement séduit par le coup de com’ du candidat d’extrême gauche. « Les meeting sont redevenus à la mode » constate-t-il, « ce sont des évènement » et l’emploi de cette technique a donc permis à Jean-Luc Mélenchon de doubler son audience.
Pour Michel Winock, historien et fondateur de la revue l’Histoire, cette démarche n’a rien d’étonnant : un meeting « est avant tout une démonstration de force ».
 

L'info dans le rétro - Franck Louvrier salue l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon
00:54

 

Recuisiner les vieilles recettes


Conseiller à droite n’empêche pas de s’inspirer à gauche. De ce point de vue, Franck Louvrier salue le meeting tenu par le candidat communiste Jacques Duclos en 1969, aux pieds des usines Renault à Boulogne-Billancourt. Tout un symbole. « Ca fait plaisir de voir ces images » avoue-t-il avant de noter que « les bons plats sont toujours faits dans les vieilles soupes ».
De l’autre coté de l’échiquier politique, il reconnait aussi la performance de Jacques Chirac en 1981. A l’occasion d’un meeting, le candidat investit le Parc des Princes et rassemble autour de lui sportifs et artistes de variété dans une mise en scène particulièrement théâtrale. Un spectacle efficace pour l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy qui regrette d’ailleurs n’avoir pu « organiser un meeting au stade de France ».

Retrouvez l'Info dans le rétro le vendredi 17 février à 23h et le samedi 18 février à 15h45.

 

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
9min

Politique

Le Salon de l’agriculture, du « Casse-toi, pauv' con » à l’œuf jeté sur Macron, une terre fertile en prises de bec

Temps fort de la vie politique, le Salon international de l’agriculture est aussi un terrain favorable aux accrochages, avec des élus et responsables politiques à portée d’engueulade. Le tout sous l’objectif des caméras. Dans un contexte de remobilisation du monde agricole, la 60e édition du « SIA » s’annonce sous haute tension. Retour sur les incidents et autres bousculades qui ont marqué ses allés ces dernières années.

Le

« Chapeau ! » : quand un proche de Sarkozy salue la prouesse de Mélenchon
4min

Politique

Salon de l’agriculture : « Il y a un niveau de tension supérieur à celui qu’il y avait au moment des blocages », prévient Arnaud Rousseau

Invité de l’émission Extra Local, le patron de la FNSEA confirme qu’il ne participera pas au grand débat souhaité par l’Élysée en ouverture du Salon de l’agriculture. Point de blocage : l’invitation des Soulèvements de la Terre à la table des discussions. Pour Arnaud Rousseau, « ce n’est pas la manière de sortir de cette crise de manière constructive ».

Le