Chassaigne espère un “pacte” rouge-rose-vert pour les législatives

Chassaigne espère un “pacte” rouge-rose-vert pour les législatives

Le chef de file des députés Front de Gauche, André Chassaigne, a jugé mardi "difficile" un retrait de Jean-Luc Mélenchon au...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le chef de file des députés Front de Gauche, André Chassaigne, a jugé mardi "difficile" un retrait de Jean-Luc Mélenchon au profit de Benoît Hamon ou l'inverse pour la présidentielle malgré des convergences de fond, mais espéré un "pacte" rouge-rose-vert pour les législatives.

"Il existe des convergences réelles entre le projet porté par Jean-Luc Mélenchon et celui de Benoît Hamon. S'il y a une volonté politique de travailler avec d'autres forces, comme le PCF ou les Verts, on peut aboutir à un socle commun des forces de gauche antilibérale", a estimé M. Chassaigne lors d'une conférence de presse.

Pour l'élection présidentielle, un tel rapprochement, assorti d'un retrait de Jean-Luc Mélenchon au profit de Benoît Hamon ou l'inverse, semble "difficile", même si "on peut le souhaiter, car ce serait la seule solution pour être au second tour et éviter un duel droite-extrême droite ou droite social-libérale de Macron", selon ce communiste.

Mais il y a une autre échéance électorale, les législatives, a souligné le chef de file du groupe Front de Gauche, espérant d'ici là "un pacte" rouge-rose-vert pour "avoir une majorité, ou une force suffisamment importante à l'Assemblée pour résister à une politique de droite, d'extrême-droite ou à la Macron".

Dans la même thématique

Brussels Special European Council – Emmanuel Macron Press Conference
3min

Politique

Élections européennes : avant son discours de la Sorbonne, l’Élysée se défend de toute entrée en campagne d’Emmanuel Macron

Ce jeudi 25 avril, le président de la République prononcera un discours sur l’Europe à la Sorbonne, sept ans après une première prise de parole. Une façon de relancer la liste de Valérie Hayer, qui décroche dans les sondages ? L’Élysée dément, affirmant que ce discours n’aura « rien à voir avec un meeting politique ».

Le

Chassaigne espère un “pacte” rouge-rose-vert pour les législatives
8min

Politique

IA, simplification des formulaires, France Services : Gabriel Attal annonce sa feuille de route pour « débureaucratiser » les démarches administratives

En déplacement à Sceaux ce mardi dans une maison France Services, quelques minutes seulement après avoir présidé le 8e comité interministériel de la Transformation publique, le Premier ministre a annoncé le déploiement massif de l’intelligence artificielle dans les services publics, ainsi que la simplification des démarches. Objectif ? Que « l’Etat soit à la hauteur des attentes des Français ».

Le

Brussels Special European Council – Renew Europe
10min

Politique

Européennes 2024 : avec son discours de la Sorbonne 2, Emmanuel Macron « entre en campagne », à la rescousse de la liste Hayer

Emmanuel Macron tient jeudi à la Sorbonne un discours sur l’Europe. Si c’est le chef de l’Etat qui s’exprime officiellement pour « donner une vision », il s’agit aussi de pousser son camp, alors que la liste de la majorité patine dans les sondages. Mais il n’y a « pas un chevalier blanc qui va porter la campagne. Ce n’est pas Valérie Hayer toute seule et ce ne sera même pas Emmanuel Macron tout seul », prévient la porte-parole de la liste, Nathalie Loiseau, qui défend l’idée d’« un collectif ».

Le