Christophe Béchu annonce un dispositif pour la rénovation thermique des bâtiments publics

Christophe Béchu annonce un dispositif pour la rénovation thermique des bâtiments publics

Invité de Public Sénat, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires évoque la mise en place au cours de l’automne d’un plan consacré à la rénovation thermique du bâti public. Également interrogé sur d’éventuelles mesures pour encadrer l’utilisation de jets privés, Christophe Béchu dénonce un débat « qui prend les choses par le petit bout de la lorgnette. »
Romain David

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Une rentrée particulièrement studieuse pour l’exécutif. Outre les traditionnelles discussions autour du budget 2023, qui devrait être présenté avant la fin du mois de septembre, l’automne sera aussi l’occasion pour le gouvernement d’avancer sur la planification de la trajectoire écologique du pays, avec une série de dispositifs déjà annoncés, comme la mise en place d’un fonds vert de 1,5 milliard d’euros à l’attention des collectivités ou encore un projet de loi sur les énergies renouvelables. Mais aussi un dispositif consacré à la performance énergétique des bâtiments publics, annonce ce jeudi 15 septembre, au micro de « Bonjour chez vous » sur Public Sénat, Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

« L’automne sera l’occasion, dans le cadre de la planification écologique, de la présentation, au côté du dispositif qui concerne les particuliers, MaPrimRénov, de son pendant pour les bâtiments publics », indique Christophe Béchu. « Il existe 500 millions de m2 publics. Il y a là aussi des problématiques de factures, de passoires, de rénovation », souligne l’ancien maire d’Anger. Ce nouveau mécanisme devrait être présenté durant l’automne.

Le 6 septembre, Bruno Le Maire avait déjà annoncé le déblocage de 150 millions d’euros supplémentaires aux sommes déjà consacrées par l’État à la rénovation de ses bâtiments. En 2022, le dispositif MaPrimRénov a consacré plus de 2,5 milliards d’euros à la rénovation thermique de 700 000 logements de particuliers.

Christophe Béchu dénonce « une écologie du buzz »

« Nous aurons évidemment l’occasion cet automne de discuter de tous les modes de transport, et de l’aérien au sens large », glisse encore  le ministre de la Transition écologique. Avec à la clef des mesures concernant les jets privés ? « J’ai déjà dit que prendre les choses par le petit bout de la lorgnette en parlant du barbecue, du jet, du green du golf… Ça n’est pas au niveau et c’est faire en sorte d’opposer les Français les uns aux autres en faisant de l’écologie du buzz. Ça n’est ni ma conception ni celle du gouvernement sur ces sujets », balaye le ministre.

Depuis plusieurs semaines le recours aux jets privés est largement dénoncé par les défenseurs de l’environnement. Début septembre, la polémique a rebondi après un déplacement en avion du PSG pour un match à Nantes. En conférence de presse, le fou-rire de Kylian Mbappé et la blague de l’entraîneur Christophe Galtier, interrogés sur la possibilité de voyager en train pour ce type de voyage, ont fait le tour des réseaux sociaux et suscités de nombreux commentaires, jusqu’au sein de l’exécutif. D’autant qu’au cœur de l’été, Clément Beaune, le ministre délégué aux Transports, avait évoqué sur France 2 la possibilité « soit de taxation, soit de réglementation » des jets.

« Il me semble que j’ai eu ce type de discussions avec Clément Beaune », confie Christophe Béchu. Qui précise : « Il n’a pas plaidé pour une interdiction, il a expliqué, en répondant au patron des écologistes, qu’il lui semblait souhaitable de travailler à une régulation à l’échelle européenne. »

 

Dans la même thématique

Christophe Béchu annonce un dispositif pour la rénovation thermique des bâtiments publics
5min

Environnement

Pierre Moscovici : « Nous ne ferons rien pour réduire notre dette climatique, si nous ne réduisons pas notre dette financière »

Venu présenter son rapport sur l’action publique en faveur de l’adaptation au changement climatique, le premier président de la Cour des comptes a alerté les sénateurs sur le « mur d’investissements » qui attendait l’État. De nouvelles dépenses à venir qui passent nécessairement par une réduction de la dette publique, « pour retrouver des marges de manœuvre ».

Le

Christophe Béchu annonce un dispositif pour la rénovation thermique des bâtiments publics
6min

Environnement

« Nous sommes très sensibles à la hausse du prix de l’électricité, comme le drogué est sensible à la hausse du prix de la drogue », estime Jean-Marc Jancovici

Auditionné par la commission d’enquête sénatoriale portant sur la production, la consommation et le prix de l'électricité, l’ingénieur et enseignant, fondateur du think tank The Shift Project, estime que « s’il y a une suppression durable de l’approvisionnement électrique, le fonctionnement du monde serait extrêmement perturbé ».

Le

TotalEnergies
2min

Environnement

TotalEnergies visé par une plainte pour « homicide involontaire » : « Cela conforte ce qu'ont dit les scientifiques et les ONG que nous avons auditionnés »

Trois ONG et huit personnes victimes de catastrophes climatiques portent plainte contre TotalEnergies, notamment pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui. Une nouvelle affaire qui intervient à quelques semaines de la fin de la commission d’enquête sénatoriale sur le groupe pétrolier.

Le