Climat : la Convention citoyenne prépare « le jour d’après »

Climat : la Convention citoyenne prépare « le jour d’après »

La convention citoyenne pour le climat, chargée de faire des propositions pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030, s’est réunie en visioconférence les 3 et 4 avril derniers. À l’ordre du jour : les conséquences du Coronavirus. Ils ont écrit à Emmanuel Macron. 
Public Sénat

Par Sandra Cerqueira

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Les 150 citoyens de la Convention devaient répondre à une question : « Pouvons-nous contribuer utilement à l’élaboration d’un plan de sortie de crise ? Si oui, comment ? »

Et la réponse a fait débat : « De quoi se mêle-t-on ? Cette session hors Convention n’est pas dans notre mandat » a-t-on entendu au cours des échanges. « Tâchons d’être utiles et d’être à la hauteur. Si nous ne présentons pas nos mesures, ce seront les industriels et les banques qui auront la main sur ma sortie de crise. »

Ne pas « arriver après la bataille »

Ils ont décidé de s’adresser à Emmanuel Macron (Matignon, Bercy et le ministère de l’Écologie sont aussi destinataires de leur tribune). Une lettre envoyée jeudi par mail pour ne pas « arriver après la bataille » et inciter le gouvernement à mettre en place un plan de relance qui ne fasse pas repartir à la hausse les gaz à effet de serre.

Les mesures devaient rester confidentielles et n'être adressées qu'aux autorités, mais elles ont fuité dans la presse.

Lire la suite dans notre article et retrouvez les mesures proposées par la Convention citoyenne pour le climat

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Climat : la Convention citoyenne prépare « le jour d’après »
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le