Collectivités : « L’État doit balayer devant sa porte », insiste Hervé Marseille

Collectivités : « L’État doit balayer devant sa porte », insiste Hervé Marseille

Le président de l’Union centriste a déploré « un problème de méthode » du gouvernement dans ses relations avec les collectivités territoriales. Il considère Xavier Bertrand et Gérard Larcher comme des « lanceurs d’alerte ».
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Invité de Territoires d’Infos, matinale de Public Sénat en partenariat avec les Indés Radios, Hervé Marseille s’est exprimé sur les fortes tensions entre les collectivités et l’État. Pointant des annonces sans réel dialogue et « un problème de méthode », le président du groupe Union centriste appelle le gouvernement « à revoir sa copie ».

L’élu des Hauts-de-Seine demande notamment des assurances sur la compensation de la perte de la taxe d’habitation pour les collectivités, mais aussi des précisions sur la réduction des dépenses demandée. « Il faut voir comment se font ces économies et à quel rythme », prévient-il.

« Jacques Mézard et Jacqueline Gourault savent parfaitement ce qui se passe »

Hervé Marseille en profite pour rappeler que les collectivités ont déjà été fortement mises à contribution ces trois dernières années. « L’État doit balayer devant sa porte. Il faut qu’il fasse davantage d’efforts. »

Au lendemain de la réélection de Gérard Larcher, le sénateur centriste voit le président du Sénat, mais aussi Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, comme des « lanceurs d’alerte ».

Si Hervé Marseille relève des erreurs de « méthode » au niveau de l’État, il considère qu’Emmanuel Macron reste « entouré de gens qui connaissent les collectivités territoriales ». Un message en pointillé à deux anciens membres du Sénat, aujourd’hui au gouvernement :

« Je crois que le ministre Mézard et d’autres, Jacqueline Gourault, savent parfaitement ce qui se passe dans les territoires ruraux. Et ils en ont le souci. »

Dans la même thématique

Collectivités : « L’État doit balayer devant sa porte », insiste Hervé Marseille
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le