Confiance: Hollande rechute, Hamon fait un bond en avant

Confiance: Hollande rechute, Hamon fait un bond en avant

La cote de confiance de François Hollande (-3) est à nouveau en baisse en janvier et celle de Benoît Hamon fait un bon en avant (...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La cote de confiance de François Hollande (-3) est à nouveau en baisse en janvier et celle de Benoît Hamon fait un bon en avant (+11) à la veille du second tour de la primaire organisée par le PS, selon un sondage Harris interactive diffusé vendredi.

Seules 22% des personnes interrogées font confiance au chef de l’État pour conduire les affaires de la France, contre 78% (+4) d'un avis contraire. François Hollande perd la moitié du bénéfice enregistré après sa décision début décembre de ne pas se représenter pour un second mandat, selon cette enquête pour le site Délits d'Opinion. Le chef de l’État recule essentiellement auprès des proches du Parti socialiste (-8) et du Front de gauche (-10).

Bernard Cazeneuve gagne pour sa part 2 points de confiance à 42%, moins de deux mois après son arrivée à Matignon.

Au classement des personnalités politiques (hors gouvernement), Benoît Hamon gagne 11 points avant le second tour de la primaire qui l'opposera dimanche à Manuel Valls, avec 35% de réponses positives. L'ex-Premier ministre recule pour sa part de 2 points à 21%.

Emmanuel Macron domine toujours le classement, avec 42% (+1) des Français interrogés qui lui font confiance, devant Alain Juppé (39%, +2). François Bayrou est stable à 31% et François Fillon recule d'un point à 30%. L'enquête a été en partie réalisée avant les accusations d'emplois fictifs à l'encontre de l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon gagne 2 points à 28% et Marine Le Pen en perd 1 à 21%.

Les cotes de confiance donnent une indication de l'état des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Enquête réalisée en ligne du 24 au 26 janvier auprès de 1.009 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

Confiance: Hollande rechute, Hamon fait un bond en avant
3min

Politique

Attaque informatique en Nouvelle-Calédonie : « Il est temps de se protéger » des influences étrangères, appelle Claude Malhuret

Quelques heures après une cyberattaque de grande ampleur avant l’atterrissage de l’avion présidentiel à Nouméa, le président du groupe Les Indépendants au Sénat considère que le phénomène des influences étrangères sur le territoire français devient « massif ». « Il est temps d’arrêter notre déni », avertit-il.

Le