Coronavirus : Frédérique Vidal évoque « une possibilité d’avoir des personnes contaminées » dans le 2e avion de rapatriés

Coronavirus : Frédérique Vidal évoque « une possibilité d’avoir des personnes contaminées » dans le 2e avion de rapatriés

Alors que le 6e cas de coronavirus a été confirmé en France, l’État organise le rapatriement des Français installés dans la région de Wuhan en Chine, épicentre du virus.
Public Sénat

Par Océane Blanchard

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Deux avions sont partis de Chine hier soir et cette nuit, affrétés par l’État Français pour rapatrier les citoyens français et d’autres européens, installés dans la région de Wuhan. En Chine, le coronavirus a déjà fait 213 morts, et près de 10.000 cas confirmés.

Le premier vol « va arriver à Marignane dans la matinée » annonce la ministre Frédérique Vidal dans la matinale « Bonjour Chez Vous » ce vendredi. « Le premier vol, c'est un rapatriement de Français qui ne présentent pas de symptômes, ce qui ne signifie pas qu'ils n'ont pas été infectés » détaille-t-elle.

Concernant le 2e avion, la ministre précise qu’il transporte des Français et d’autres européens, et qu’il « est prévu qu'il y ait une possibilité d'avoir des personnes contaminées ». « Ça ne signifie pas qu'il y en aura, c'est aux équipes médicales d'en juger. »

Sur ces ressortissants français dont la contamination est confirmée, Frédérique Vidal ne peut pas communiquer de chiffre. « D’abord parce que ça évolue tous les jours » explique-t-elle. « Ce qui était important aussi c'est qu'il y ait des équipes médicales qui soient envoyées sur place justement pour mener ces interrogatoires. »

Les passagers du premier avion, au nombre de 200, vont être mis en quarantaine dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) dès leur arrivée sur le sol français, pour éviter tout risque de contamination de grande ampleur. Ils devraient rester confinés au moins 14 jours.

Dans la même thématique

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller
10min

Politique

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller

Sortants menacés ou en position inconfortable, circonscriptions ayant valeur de symbole, duels médiatiques : Public Sénat a sélectionné douze circonscriptions à travers le territoire, qui pourraient faire parler d’elles les 30 juin et 7 juillet.

Le