Coronavirus: les municipales, une “opportunité en matière d’hygiène” selon Véran

Coronavirus: les municipales, une “opportunité en matière d’hygiène” selon Véran

Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé mercredi que les élections municipales seraient une "opportunité en matière d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé mercredi que les élections municipales seraient une "opportunité en matière d'hygiène", grâce à l'affichage, dans tous les bureaux de vote, de messages de prévention face au coronavirus.

"Nous sommes en train de discuter avec les acteurs sur l'ensemble du territoire pour faire en sorte qu'il y ait (...) des mesures qui soient prises de manière à protéger les locaux", a dit le ministre, qui visitait une école d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) avec Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, et Adrien Taquet, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé.

Les bureaux de vote se préparent au premier tour des élections municipales dimanche à l'ombre du coronavirus, qui menace autant les assesseurs, tentés par endroits de se désister, que les électeurs, potentiellement rétifs à se déplacer.

"Nous avons mis en place des conditions qui vont permettre de faire de l'élection une opportunité en matière d'hygiène puisqu'il y aura du gel hydroalcoolique à l'entrée et à la sortie", a assuré M. Véran. "Les électeurs pourront venir s'ils le souhaitent avec leur propre stylo sur la liste d'émargement et il y aura tous les messages de prévention indiqués à l'entrée des bâtiments", a-t-il dit.

"Comme il y aura beaucoup de monde qui se déplacera, y compris des gens qui ne sont pas forcément touchés par les messages classiques, ils pourront prendre connaissance de ces gestes barrière", selon lui.

Certaines communes ont d'ores et déjà "décidé de procéder à un grand nettoyage des bureaux de vote avant l'élection". "Nous ferons en sorte que ce soit aussi le cas après, partout où c'est nécessaire", a-t-il dit. "Il n'y pas" en revanche de "fermetures d'écoles prévues suite à l'élection".

A Paris, où la mairie doit ouvrir 897 bureaux, la maire sortante Anne Hidalgo avait affirmé vendredi avoir anticipé un "nettoyage renforcé" des bureaux avant et après le vote, ce qui rendrait "nécessaire" selon elle la fermeture des écoles lundi.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le