Coupe du Monde : « Si Emmanuel Macron a envie de prendre l’avion qu’il aille à Montréal pour la Cop15 pas à Doha ! » tacle Yannick Jadot

Coupe du Monde : « Si Emmanuel Macron a envie de prendre l’avion qu’il aille à Montréal pour la Cop15 pas à Doha ! » tacle Yannick Jadot

En pleine affaire de corruption de parlementaires européens par le Qatar, Yannick Jadot regrette qu’en se déplaçant à Doha pour les phases finales de la coupe du monde, le président de la République, apporte sa caution à un régime politique mis en cause à plusieurs reprises. Interrogé par Caroline de Camaret de France24 et Dominique Baillard de RFI dans l’émission « ici l’Europe » le député européen écologiste affirme que la place d’Emmanuel Macron est au chevet de la planète, pas dans les tribunes de la coupe du monde.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

S’il a lui-même admis qu’il regarderait la coupe du monde sans jamais se départir de sa position critique sur les conditions de son organisation, il a toujours alerté sur le fait que le Qatar puisse tirer un bénéfice politique de l’évènement sportif. Déjà en septembre dernier dans les colonnes du quotidien l’Equipe il expliquait défendre un « boycott politique », contestant que des ministres et chefs d’États puissent se rendre dans la capitale qatarienne.

Une compétition organisée sur fond de soupçons

Aujourd’hui, l’affaire de corruption qui secoue le Parlement européen vient aux yeux du député européen ajouter encore du discrédit sur les conditions d’organisation de cette compétition : « Vous savez ce qui est terrible ; c’est que dans l’attribution de cette coupe du monde, la France est très impliquée. Il y a une enquête du parquet national financier sur un pacte de corruption avec Nicolas Sarkozy et Michel Platini. Vous avez aujourd’hui une affaire de corruption majeure qui touche le Parlement européen et on sait que cette coupe du monde au-delà d’être aberrante du point de vue écologique s’est organisée sur la mort selon le Guardian de 6 500 ouvriers liés au travail forcé. »

Un déplacement du président à Doha contesté

Pour l’eurodéputé dans ces conditions, la place du président de la République n’est pas à Doha mais à Montréal : « Je ne pense pas qu’une seconde que les bleus ont besoin du président de la République pour être motivés ». Pour Yannick Jadot, en se déplaçant pour les phases finales de la compétition, Emmanuel Macron apporte un soutien explicite au régime qatarien et « il participe comme les Qatariens à une instrumentalisation du sport pour faire de la politique. Je trouve ça scandaleux ! »

« Je ne pense pas qu’une seconde que les bleus ont besoin du président de la République pour être motivés » Yannick Jadot

Un déplacement à Doha alors que les pays réunis à Montréal pour la Cop15 peinent à trouver un accord ajoute-t-il : « En ce moment la cop15 sur la biodiversité qui doit sauver le vivant planétaire, qui doit sauver nos conditions de vie est totalement bloquée. La France bloque les fonds pour les pays du sud pour qu’ils protègent notre biodiversité mondiale ! » avant d’ajouter « Et bien s’il – le président de la République — a vraiment envie de prendre l’avion il va à Montréal il va pas à Doha ! ».

Retrouvez l’intégralité de l’entretien sur notre espace replay

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le