Covid-19 : Emmanuel Macron présentera vendredi « les perspectives » du déconfinement, annonce Jean Castex

Covid-19 : Emmanuel Macron présentera vendredi « les perspectives » du déconfinement, annonce Jean Castex

Lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres, Jean Castex a affirmé que le Président de la République prendra la parole ce vendredi 30 avril. 
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron présentera vendredi « les perspectives » de « sortie progressive » des mesures de restrictions imposées contre le covid-19, a annoncé mercredi Jean Castex.

Lors d’une conférence de presse sur la présentation du projet de loi de sortie de l’état d’urgence, Jean Castex a fait un point rapide sur la situation sanitaire. « La situation épidémique continue de s’améliorer à un rythme régulier : le nombre de cas quotidiens est passé en moyenne hebdomadaire de 38.000 cas au plus haut de cette troisième vague à 26.200 très précisément sur les sept derniers jours », a-t-il affirmé. Le Premier ministre estime que la campagne de vaccination « avance à un très bon rythme ». « 60 % des Français de plus de 60 ans ont reçu une première injonction ».

 

Le taux de reproduction (R) du virus, indicateur clé correspondant au nombre de personnes infectées pour un seul malade, a baissé à 0,89 mardi, selon lui.

Globalement, « Le niveau de circulation reste élevé » mais « nous voyons une tendance à la baisse, qui est plus lente qu’en novembre », a déclaré Jean Castex.

 

Le Premier ministre a ensuite justifié la nécessité du projet de loi sur la sortie de l’état d’urgence sanitaire. « Cette perspective à un retour à une vie plus normale, nous conduit à revoir les outils juridiques et à les adapter à une situation qui en juin prochain ne sera plus celle de l’état d’urgence sanitaire, mais devra nous permettre de répondre à un devoir de vigilance sanitaire, nous donnant la capacité d’une réaction rapide en cas de nouvelle accélération de l’épidémie. C’est pourquoi le projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise proposera au Parlement d’instaurer un régime transitoire du 2 juin au 31 octobre prochain. » a-t-il précisé.

 

Ce régime « ne permet plus de recourir au couvre-feu », qui a été imposé sur l’ensemble du territoire depuis le 15 décembre, mais « il permet au gouvernement par décret de fermer un certain nombre d’établissements recevant du public », a-t-il ajouté.

Jean Castex a par ailleurs annoncé que le Parlement « aura le dernier mot » sur la création d’un pass sanitaire, pour lequel « le débat doit s’instaurer », notamment parce qu’il « touche à nos libertés fondamentales ».

Il n’empêche les débats au Parlement s’annoncent âpres. Au Sénat, certains élus voient d’un très mauvais œil la prolongation de 5 mois d’outils exceptionnels pour enrayer l’épidémie. « Jusqu’où cela ira-t-il ? », s’interrogent certains.

 

 

Dans la même thématique

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le