Démission des ministres MoDem : « Un moment de clarification » pour Nicole Bricq

Démission des ministres MoDem : « Un moment de clarification » pour Nicole Bricq

Invité sur le plateau de « Politique 360 », la sénatrice socialiste Nicole Bricq, soutien d’Emmanuel Macron, voit dans le départ  des trois ministres MoDem, « un moment de clarification » mais « regrette qu’il n’y ait plus du tout de présomption d’innocence ».
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Trois ministres MoDem, dont François Bayrou, garde des Sceaux, ont annoncé qu’ils quittaient le gouvernement ces dernières 24 heures. La sénatrice (PS) Nicole Bricq, soutien d’Emmanuel Macron y voit « un moment de clarification ». L’ancienne ministre du commerce extérieur constate que les temps ont changé : « Je crois qu’il faut qu’on comprenne (…) que l’on soit parlementaire ou que l’on soit ministre, qu’il y a un changement de paradigme de ce que les Français considèrent comme la morale publique. Ce n’est pas la peine de dire, c’est la faute à, c’et la faute à (…) C’est à nous de faire preuve de la plus grande exemplarité en sachant que la course à la transparence absolue peu donner lieu à des dérives ».

 Et d’ajouter « Il y a un devoir d’exemplarité extrêmement exigeant. Il faut qu’on prenne en compte cette atmosphère. Même si moi, je regrette qu’il n’y ait plus du tout de présomption d’innocence »

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le