Dernier Conseil des ministres: Royal a “le sentiment que quelque chose continue”

Dernier Conseil des ministres: Royal a “le sentiment que quelque chose continue”

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a exprimé mercredi à l'issue du dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande ...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a exprimé mercredi à l'issue du dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande "le sentiment que quelque part quelque chose continue, avec un nouvel élan", après l'élection d'Emmanuel Macron.

S'adressant à la presse dans la cour de l'Elysée, Mme Royal a décrit un "moment à la fois solennel, un moment grave, mais qui n'est pas triste, parce que qu'on sait que de toute façon le travail accompli, on en est fier".

"C'est une étape, une étape importante, une étape solennelle et une étape qui aussi projette le pays vers le futur", a-t-elle poursuivi, alors que François Hollande a salué chacun des ministres et secrétaires d'Etat sur le perron de l'Elysée.

Ségolène Royal a évoqué "une grande dignité de toute cette équipe" pour cette dernière réunion, "et puis le sentiment aussi que quelque part, quelque chose continue avec un nouvel élan qui est donné avec le nouveau président de la République, qui va continuer un certain nombre d'actions et puis apporter un nouveau souffle sur d'autres sujets".

"Aucun bilan n'est totalement parfait et aucun bilan n'est totalement négatif", a-t-elle souligné. "Beaucoup de choses ont été faites, mais évidemment un pays doit toujours continuer à travailler, à agir, à répondre aux nouveaux problèmes qui surgissent. Des problèmes, il en reste et cette continuité-là, elle doit à la fois s'appuyer sur des acquis et en même temps sur des réponses nouvelles aux problèmes nouveaux qui se posent".

Dimanche soir, après l'élection de l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande, qui a réussi selon elle "à casser les oppositions traditionnelles droite gauche", Mme Royal avait estimé que "le temps est venu de travailler ensemble, de reconnaître les talents individuels".

Dans la même thématique

Dernier Conseil des ministres: Royal a “le sentiment que quelque chose continue”
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le