Des parents de Marine Le Pen et Florian Philippot candidats FN

Des parents de Marine Le Pen et Florian Philippot candidats FN

Le beau-frère de Marine Le Pen, Philippe Olivier, sera le candidat du FN à Calais aux législatives de juin, tandis que Damien...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Le beau-frère de Marine Le Pen, Philippe Olivier, sera le candidat du FN à Calais aux législatives de juin, tandis que Damien Philippot, frère du numéro deux du parti, se présentera à Laon (Aisne), a-t-on appris mardi auprès de cette formation.

Ces deux circonscriptions ont donné une majorité à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle le 6 mai.

"Nous avons pris la décision très récemment... J’arrive sur Calais. C’est officiel. J’y serai dans les prochaines heures", a déclaré Philippe Olivier, l'un des principaux conseillers de Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle, au quotidien Nord-Littoral.

L'information a été confirmée à l'AFP par Sébastien Chenu, responsable du FN pour les Hauts-de-France.

Dans cette circonscription, la 7e, Marine Le Pen a obtenu 57% des suffrages le 6 mai.

Agé de 56 ans, Philippe Olivier est l'époux de Marie-Caroline Le Pen, soeur de Marine Le Pen. Ancien conseiller régional (1998-2004) en Île-de-France, il avait été candidat aux élections départementales de mars 2015 dans le canton de Draveil (Essonne) sous l'étiquette de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan.

Adhérent du FN en 1979, il est exclu en 1998 du parti lors de la scission entraînant la création du Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret. Philippe Olivier est revenu à la fin des années 2000 dans l'entourage de Marine Le Pen. Il avait participé à la campagne de celle-ci aux régionales dans les Hauts-de-France en décembre 2015.

D'autre part, Damien Philippot, 35 ans, frère cadet du vice-président du FN Florian Philippot, briguera, lui, la 1ère circonscription de l'Aisne, celle de Laon, chef-lieu du département, a confirmé Sébastien Chenu.

Marine Le Pen y a obtenu 52% des voix le 6 mai. Damien Philippot "a des attaches dans l'Aisne, où son père a longtemps travaillé", a indiqué à l'AFP Franck Briffaut, patron du FN dans le département.

Les deux frères Philippot ont rencontré Marine Le Pen en même temps en 2009, par l'intermédiaire de l'ex-député européen et ex-allié du FN Paul-Marie Coûteaux.

Salarié de l'institut de sondages Ifop jusqu'à l'automne, Damien Philippot a en parallèle conseillé dans l'ombre Marine Le Pen. Selon deux sources frontistes, il aurait "fourni des infos" au FN provenant de ses activités professionnelles à l'Ifop.

Pendant la présidentielle, il était chargé de rédiger les documents de campagne et les argumentaires de la candidate du FN à la présidentielle.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Des parents de Marine Le Pen et Florian Philippot candidats FN
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le