Vidéo. Début de l’examen de la réforme des retraites au Sénat

Vidéo. Début de l’examen de la réforme des retraites au Sénat

Les sénateurs ont entamé ce 2 mars après-midi les débats sur le projet de loi de réforme des retraites. Premier temps fort des onze jours de séance, la discussion générale que vous avez pu suivre en direct sur Public Sénat.
Guillaume Jacquot

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Tous les projecteurs sont désormais braqués vers le palais du Luxembourg. Les sénateurs entament ce jeudi 2 mars l’examen de la réforme des retraites, pendant onze jours sans interruption dans l’hémicycle. L’évènement est à suivre en direct sur le canal 13 de la TNT, sur le site internet ou les réseaux sociaux de Public Sénat. Notre émission spéciale est à suivre à partir de 14 h 00.

L’examen du projet de loi commence à 14 h 30 avec la discussion générale, où se succéderont à la tribune ministres, rapporteurs puis orateurs des groupes politiques. À l’issue des prises de parole du ministre du Travail Olivier Dussopt et du ministre des Comptes publics Gabriel Attal, ainsi que des rapporteurs Élisabeth Doineau (Union centriste), René-Paul Savary (LR) et Sylvie Vermeillet (Union centristes), deux motions déposées par les groupes de gauche seront débattues.

À lire aussi » La réforme des retraites arrive au Sénat : tout comprendre aux « motions de procédure »

La première, déposée par le groupe communiste, est une motion tendant à « opposer l’exception d’irrecevabilité ». La sénatrice Éliane Assassi voudra démontrer que le texte est contraire à la Constitution. La seconde, présentée par les écologistes, est une motion « tendant à opposer la question préalable », à travers laquelle ils tenteront de montrer qu’il n’y a pas lieu d’engager la discussion sur le projet de loi. Les deux procédures ont mathématiquement aucune chance d’aboutir, mais ce premier temps fort sera l’occasion pour les groupes de gauche de poser le débat.

Au terme de cette discussion générale, qui devrait durer au moins quatre heures, les sénateurs examineront vendredi une motion référendaire, avant de commencer l’examen des articles. Plus de 4 200 amendements ont été déposés sur le projet de loi.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le