Direction du PS: Carvounas réclame l’organisation d’une procédure de scrutin électronique

Direction du PS: Carvounas réclame l’organisation d’une procédure de scrutin électronique

Luc Carvounas, candidat à la tête du PS, s'inquiète dans un courrier au président de la Haute autorité du parti des "conditions d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Luc Carvounas, candidat à la tête du PS, s'inquiète dans un courrier au président de la Haute autorité du parti des "conditions d'organisation" du scrutin, réclamant la mise en place d'une procédure de scrutin électronique.

"Je tenais à vous faire part de ma très vive inquiétude quant aux conditions d'organisation de ce scrutin", écrit Luc Carvounas dans une lettre dont l'AFP a eu copie vendredi. Selon le député du Val-de-Marne, "malgré le dévouement de nombreux camarades, les forces militantes vont manquer pour organiser la remontée des résultats".

"Nous ne pouvons pas aujourd'hui nous permettre le moindre échec, la moindre défaillance dans cet exercice démocratique", plaide-t-il. "Nous savons tous que la nouvelle direction élue devra s'appuyer sur un scrutin qui n'amène pas de contestation".

"J'ai demandé à plusieurs reprises l'organisation d'une procédure de vote électronique pour alléger le travail des Premiers secrétaires fédéraux, des Secrétaires des sections et des permanents fédéraux", rappelle M. Carvounas, renouvelant sa "demande de mettre en place au plus vite" cette procédure.

"Cette possibilité peut être mise en place dans le délai imparti, et à un coût raisonnable pour les finances du PS", assure-t-il.

L'élection du premier secrétaire du PS aura lieu le 29 mars.

Dans la même thématique

Direction du PS: Carvounas réclame l’organisation d’une procédure de scrutin électronique
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le