Discours social de Marine Le Pen : Ian Brossat dénonce une « arnaque »

Discours social de Marine Le Pen : Ian Brossat dénonce une « arnaque »

Invité de l’émission « Audition publique » sur Public Sénat et LCP, Ian Brossat, chef de file du parti communiste aux élections européennes se montre très critique à l’égard de Marine Le Pen et notamment de son discours social.
Public Sénat

Par Yann Quercia

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La campagne des européennes est officiellement lancée. Ian Brossat bénéficie d’un bon accueil médiatique mais peine à décoller dans les sondages. Il critique ouvertement ce soir le discours social de Marine Le Pen : « Je ne veux pas en rester à l’idée que Madame Le Pen tient un discours social car ce n’est pas la réalité. » Il ajoute : « Elle tient peut-être un discours social mais la réalité de ses actes, et des actes des députés du Rassemblement national au Parlement européen, ce n’est pas le social. »

Le candidat du parti communiste pointe du doigt l’alliance de Marine Le Pen avec l’extrême droite autrichienne emmenée par le Parti de la liberté et parle d’une « arnaque » : « Ses alliés Autrichiens ont mis en place la semaine de 60 heures et Madame Le Pen veut nous faire croire que c’est avec ces gens-là qu’elle va construire une Europe sociale. Il n’y a pas une arnaque quelque part ? »

Ian Brossat conclut sur Marine Le Pen : « Elle n’est pas favorable à l’augmentation du SMIC, elle n’est pas favorable au retour de l’ISF sans doute car elle est concernée elle-même. »

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le