Droit du travail: une ordonnance pour corriger les “coquilles” des 5 autres

Droit du travail: une ordonnance pour corriger les “coquilles” des 5 autres

Le ministère du Travail prépare une ordonnance destinée à corriger les "coquilles" contenues dans les cinq ordonnances réformant...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le ministère du Travail prépare une ordonnance destinée à corriger les "coquilles" contenues dans les cinq ordonnances réformant le droit du travail publiées fin septembre au Journal Officiel, a-t-on appris samedi auprès du ministère confirmant une information du Figaro.

"C'est une ordonnance +coquilles+", a-t-on indiqué au ministère, c'est-à-dire un texte qui va corriger des scories ou des erreurs qui se sont glissées dans les quelque 150 pages des ordonnances sur le droit du travail.

Il s'agit "d'être conforme" à ce qui a été annoncé, a-t-on expliqué de même source, en précisant que le texte serait "adopté en Conseil des ministres dans les semaines qui viennent".

Parmi les "coquilles", l'une touche au "conseil d'entreprise". Celui-ci, décidé par accord, intègre les délégués syndicaux (DS) et a donc une capacité de négocier.

Mais, l'ordonnance publiée fin septembre exclut du champ de la négociation notamment les plans de sauvegarde de l'emploi (PSE). L'ordonnance "coquilles" va les réintégrer conformément à ce qui avait été annoncé, selon le ministère.

Les ordonnances publiées au JO sont applicables, certaines de leurs dispositions entrent en vigueur le 1er janvier 2018. Des décrets, notamment sur les institutions représentatives du personnel, sont à l'état de projet et ne sont pas encore publiés. Les cinq ordonnances doivent encore être ratifiées par le Parlement.

Le projet de loi d'habilitation à légiférer par ordonnance adopté cet été prévoyait qu'il était possible "dans un délai de douze mois" de prendre des mesures qui seraient des "mesures de coordination et de mise en cohérence résultant des ordonnances prises sur le fondement de la présente loi".

La CGT a récemment déposé un recours au Conseil d'Etat contre l'une des ordonnances -- qui ont valeur réglementaire tant qu'elles n'ont pas été ratifiées -- et FO a récemment indiqué qu'il travaillait aussi sur des recours juridiques.

Dans la même thématique

Droit du travail: une ordonnance pour corriger les “coquilles” des 5 autres
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le