Dupont-Aignan: Macron est “creux comme un tambour” et Fillon “perclus de déshonneur”

Dupont-Aignan: Macron est “creux comme un tambour” et Fillon “perclus de déshonneur”

Nicolas Dupont-Aignan a réservé vendredi soir à Nice la plupart de ses attaques à Emmanuel Macron, "creux comme un tambour", et à...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Nicolas Dupont-Aignan a réservé vendredi soir à Nice la plupart de ses attaques à Emmanuel Macron, "creux comme un tambour", et à François Fillon, "perclus de déshonneur", sans quasiment jamais citer la candidate du Front national Marine Le Pen.

"Si vous voulez travailler 48 heures par semaine, votez Fillon ! Si vous voulez le Smic jeune et la hausse de la CSG, votez Macron! Si vous voulez la hausse de la TVA, votez Fillon! Si vous voulez la soumission à Bruxelles, votez pour les deux !", a lancé devant une salle de 300 personnes bien remplie le candidat Debout la France à la présidentielle.

Dénonçant une campagne électorale "manipulée et volée aux Français", il s'est présenté comme l'"entraîneur" dont la France a besoin, "honnête, exigeant et qui redonne le moral". "Pour la première fois, il y a une offre de remplacement politique, solide, sérieuse. Une vraie rupture mais dans le calme, pas dans le drame, pas dans la division. Une rupture qui rassemble les Français, qui va nous grandir et pas désigner des boucs-émissaires, les riches pour M. Mélenchon, les étrangers pour d'autres", a-t-il dit.

Détaillant son programme sous les applaudissements --"la tolérance zéro", "75% de marchés publics réservés aux entreprises produisant en France", "des aides sociales pas versées aux étrangers qui n'ont pas cotisé au moins cinq ans", "des petites retraites revalorisées de 100 euros"--, il a aussi vanté la crédibilité financière de son projet et "une mesure révolutionnaire" qu'il propose pour faire reconnaître, le vote blanc: "s'il dépasse les 50% au premier tour, on refait l'élection le mois suivant mais les candidats ne peuvent pas se représenter".

Dans la salle, plusieurs personnes interrogées ont répondu sans hésitation qu'elles voteraient Marine Le Pen si elle atteignait le 2e tour.

Dans la même thématique

Dupont-Aignan: Macron est “creux comme un tambour” et Fillon “perclus de déshonneur”
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le