Dupont-Aignan: Trump “pense ce que beaucoup de Français ressentent”

Dupont-Aignan: Trump “pense ce que beaucoup de Français ressentent”

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout La France à la présidentielle, a appelé dimanche les responsables français à "arrêter...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout La France à la présidentielle, a appelé dimanche les responsables français à "arrêter de faire la politique de l'autruche", après les propos de Donald Trump sur "Paris (qui) n'est plus Paris".

Le président américain "pense ce que beaucoup de Français ressentent", a estimé le candidat souverainiste sur Radio J, même si lui-même ne tiendra "jamais" de tels propos. "J'aime mon pays et je ne le critiquerai jamais", a-t-il expliqué.

"Mais on doit peut-être s'interroger: pourquoi les touristes chinois se font racketter aux abords de Notre-Dame? (...) Pourquoi plusieurs centaines de morts dans notre pays (au cours des attentats)?", a ajouté le député de l'Essonne.

Et d'avertir: "Si les Français ne reprennent pas en main notre pays, M. Trump aura eu raison de le dire".

"Il faut arrêter de faire la politique de l'autruche" et "il est temps que la République reprenne ses marques", a plaidé M. Dupont-Aignan.

En réaction aux propos du président américain, François Hollande lui a demandé de ne pas marquer de signe de "défiance" envers la France, "pays ami".

Aux yeux du président de Debout la France, "François Hollande aurait mieux fait de faire son examen de conscience et voir dans quel état il a laissé la France". D'après lui, "le président américain aime la France et il aimerait la voir autrement".

Dans la même thématique

Julian Assange extradition decision at Royal Courts Of Justice in London, UK – 20 May 2024
5min

Politique

Libération de Julian Assange : « La mobilisation de l’opinion publique a payé »

L’épilogue d’une saga judiciaire longue de 14 ans. Ce mardi, Julian Assange a été relâché de sa prison du Royaume-Uni, à la suite d’un accord de plaider-coupable conclu avec la justice américaine. Poursuivi pour avoir révélé des centaines de milliers de documents confidentiels, il encourait jusqu’à 175 ans de prison. Très mobilisé pour la libération du fondateur de Wikileaks, le groupe communiste du Sénat se réjouit de cette libération.

Le

Dupont-Aignan: Trump “pense ce que beaucoup de Français ressentent”
4min

Politique

Dissolution : « Le quinquennat d’Emmanuel Macron s’est terminé le 9 juin », affirme Patrick Kanner

Invité de la matinale de Public Sénat, Patrick Kanner, président du groupe socialiste au Sénat s’est exprimé sur les enjeux de la campagne pour les législatives. L’élu du Nord n’a pas épargné le président de la République, considérant que « sa parole n’existe plus ». Le socialiste s’inquiète également des conséquences de la dissolution.

Le

Raphael Glucksmann public meeting in Blanquefort
3min

Politique

Sondage : Raphaël Glucksmann devient la personnalité de gauche la plus populaire, Jean-Luc Mélenchon s'écroule

Le dernier relevé du baromètre politique d’Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, fait état d’un fort regain de popularité pour les personnalités du Nouveau Front Populaire de Raphaël Glucksmann à Fabien Roussel, à l’exception notable de Jean-Luc Mélenchon dont la cote de popularité s’effondre.

Le