Dupont-Aignan veut un délai de cotisation de 5 ans pour les étrangers

Dupont-Aignan veut un délai de cotisation de 5 ans pour les étrangers

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France à l'élection présidentielle, a annoncé lundi vouloir imposer un "délai de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France à l'élection présidentielle, a annoncé lundi vouloir imposer un "délai de cotisation" de "cinq ans" aux étrangers sur le territoire français pour bénéficier des aides sociales.

"Je récupère de l'argent sur les prestations sociales versées aux étrangers qui viennent d'arriver sur notre sol", a expliqué le député de l'Essonne sur LCI.

"La règle du jeu est simple: cinq ans de cotisations et de travail avant de percevoir des aides sociales, (...) ce n'est pas la préférence nationale du FN, c'est simplement un délai de cotisation", a-t-il poursuivi.

Cette mesure fait partie des différents leviers sur lesquels M. Dupont-Aignan compte pour financer son programme économique prévoyant notamment des baisses d'impôts et la revalorisation des petites retraites à hauteur de 100 euros.

Outre la récupération des quelque "8 milliards" d'euros de différentiel versés à l'Union européenne par la France, l'élu de l'Essonne a également plaidé pour une lutte contre la fraude au RSA et à la TVA.

"J'accepte qu'on aide les gens en grande difficulté et je crois à une politique sociale, mais je n'accepte pas la fraude au RSA, la fraude à la carte vitale. Je propose que chaque personne qui reçoit un RSA se voit proposer un travail une journée par semaine par les collectivités, pour l'aider à se réinsérer et pour vérifier qu'il ne travaille pas ailleurs", a-t-il avancé.

M. Dupont-Aignan a également dit vouloir récupérer "20 milliards d'euros sur la grande fraude à la TVA".

Dans la même thématique

Dupont-Aignan veut un délai de cotisation de 5 ans pour les étrangers
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le