Edition: Nicolas Sarkozy a fait un tabac en librairie en 2019

Edition: Nicolas Sarkozy a fait un tabac en librairie en 2019

L'ancien président Nicolas Sarkozy a fait mieux que l'ancienne First Lady Michelle Obama au rayon librairie avec son livre ...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

L'ancien président Nicolas Sarkozy a fait mieux que l'ancienne First Lady Michelle Obama au rayon librairie avec son livre "Passions", deuxième meilleure vente de l'année dans la catégorie "Essais et documents", selon des données publiées vendredi par le magazine Livres Hebdo.

Publié en juin par les éditions L'Observatoire, "Passions" s'est écoulé à 190.456 exemplaires, assez loin derrière "La panthère des neiges" de Sylvain Tesson (1er du classement avec 351.892 exemplaires) mais largement devant "Devenir" de Michelle Obama (6e avec 102.315 exemplaires).

Au classement général des meilleures ventes de livres de l'année, toutes catégories et tous formats confondus, Nicolas Sarkozy occupe une envieuse 28e place.

Dans "Passions", Nicolas Sarkozy raconte ses débuts au RPR, puis sa trajectoire jusqu'à son élection à l’Élysée, en 2007, date à laquelle s'achève l'ouvrage.

Nicolas Sarkozy s'était déjà livré dans une autobiographie partielle, intitulée "Libre" (Robert Laffont, 2003). Il a connu d'autres succès de librairie avec "La France pour la vie" et "Tout pour la France" (tous deux publiés chez Plon en 2016).

L'ex-chef de l’État doit être jugé à Paris pour corruption du 5 au 22 octobre dans l'affaire dite des "écoutes".

Nicolas Sarkozy, retiré de la vie politique depuis sa défaite à la primaire de la droite fin 2016, doit également être jugé pour ses dépenses excessives de campagne 2012 révélées par l'affaire Bygmalion, et il est mis en examen dans l'enquête sur des accusations de financement libyen de sa campagne 2007.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le