Edouard Philippe invité  exceptionnel de « Territoires d’infos  » ce jeudi de 8h à 8h30

Edouard Philippe invité exceptionnel de « Territoires d’infos » ce jeudi de 8h à 8h30

Budget, réformes, grogne des élus locaux, le Premier ministre répondra aux questions de Public Sénat et de la presse quotidienne régionale
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Ce jeudi de 8h à 8h30, Edouard Philippe sera l’invité de l’émission de Public Sénat "Territoires d’infos", présentée par Cyril Viguier, et réalisée avec la collaboration du groupe Ebra et de la presse quotidienne régionale, en partenariat les Indés radios et TV5 Monde

En pleine discussion budgétaire au Parlement, et avant son déplacement Marseille pour clôturer le congrès des départements de France, le Premier ministre tentera notamment de faire taire la grogne des élus locaux.

Il sera aussi interrogé sur la politique nationale: la campagne pour la présidence du parti Les Républicains, et bien sûr les réformes de l’exécutif.

Edouard Philippe répondra dans un premier temps aux questions de Michael Szames (Public Sénat) et Nathalie Mauret (journaux régionaux du groupe Ebra), puis à celles d’Yves Harté (Sud-Ouest) et Stéphane Vernay (Ouest France).

Dans la même thématique

Edouard Philippe invité  exceptionnel de « Territoires d’infos  » ce jeudi de 8h à 8h30
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le