Elections au PS: Hidalgo ne choisit pas de candidat et garde sa “liberté”

Elections au PS: Hidalgo ne choisit pas de candidat et garde sa “liberté”

La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a indiqué dimanche qu'elle ne se prononçait pour aucun des quatre candidats en lice au...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a indiqué dimanche qu'elle ne se prononçait pour aucun des quatre candidats en lice au poste de premier secrétaire du PS, affirmant qu'elle gardait sa "liberté".

Interrogé sur TV5Monde et RFI, la maire de Paris a indiqué qu'elle ne prenait pas position: "J'ai décidé de garder la liberté qui est la mienne. Le parti socialiste est un très grand parti, c'est le parti de Jaurès, je suis toujours membre de ce parti, je ne l'ai pas quitté".

Mais "j'ai choisi la liberté. Donc je ne vais pas m'engager dans la bataille interne", a-t-elle ajouté.

"Je pense que le processus de reconstruction va être long", a ajouté Mme Hidalgo en émettant des doutes sur "la façon dont il a été engagé". "Il faut se poser des questions de fond. On part un peu trop vite dans une logique de congrès comme celles qu'on a déjà connues dans le passé", a-t-elle dit.

Il y a au PS des "militants qui y restent attachés, beaucoup de femmes et d'hommes qui ont encore un espoir", désireux de voir exister une "force social-démocrate, écologiste, européenne. C'est comme ça que je définis mon attachement au PS", selon Mme Hidalgo.

Interrogée sur le manque de femmes candidates, la maire de Paris a indiqué: "Des femmes auraient pu être candidates, moi par exemple. Je n'ai pas voulu l'être, je ne peux pas faire le reproche alors que je ne suis pas allée vers cette candidature".

"Je reste dans la liberté qui est la mienne, la distance qui est la mienne en essayant d'aider cette grande famille social-démocrate européenne", a-t-elle répété.

Quatre hommes -Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel- sont officiellement candidats au poste de premier secrétaire du PS dont l'élection en deux tours aura lieu les 15 et 29 mars. Le PS se réunira en congrès les 7 et 8 avril à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le