Paris: Conseil des Ministres Elysee

Législatives 2024 : quels résultats pour les ministres ?

24 ministres sont candidats aux élections législatives. Plusieurs d’entre eux arrivent en tête ou sont qualifiés pour le deuxième tour dans une triangulaire. Seule Sabrina Agresti-Roubache, a annoncé qu’elle se retirait, ne voulant « pas de voix pour le Rassemblement national ». Voici les résultats dans chacune de leurs circonscriptions.
Camille Gasnier

Temps de lecture :

12 min

Publié le

Mis à jour le

Gabriel Attal en tête dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine

Dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, Gabriel Attal obtient 43,93% des voix suivi de Cécile Soubelet, candidate pour le Nouveau Front populaire (35,64%). Ils sont tous les deux qualifiés pour le second tour. Le candidat de l’union entre Les Républicains et le Rassemblement National, Sébastien Laye obtient 13,09% des suffrages, et ainsi éliminé.

Le Premier ministre s’était déjà présenté en 2017 et en 2022. Il y a deux ans, il avait obtenu 48,06% des voix au premier tour et 59,85% au deuxième tour face à la candidate NUPES Cécile Soubelet.

Stéphane Séjourné en tête dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine, qualifié pour le deuxième tour

Premières élections législatives pour le ministre des Affaires étrangères qui obtient dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine 46,07% des voix contre Pauline Rapilly Ferniot, candidate Nouveau Front populaire qui reçoit 21,39% des voix. Les deux candidats sont qualifiés pour le deuxième tour.

Prisca Thevenot en première position dans la 8e circonscription des Hauts-de-Seine

Déjà candidate en 2022, la porte-parole du gouvernement récolte 39,91% des suffrages, suivie de Salomé Nicolas-Chavance pour le Nouveau Front populaire (30,30%). Elles seront toutes les deux au second tour. En revanche, Delphine Veissière, candidate du Rassemblement national, est éliminée, n’ayant recueilli que 15,71% des voix.

En 2022, Prisca Thevenot était sortie vainqueur des élections avec un score de 40,12% au premier tour et de 65,75% au deuxième tour.

Gérald Darmanin arrive en tête d’une triangulaire dans la 10e circonscription du Nord

Dans la 10e circonscription du Nord, Gérald Darmanin arrive en tête avec 36,03%, talonné par le candidat Rassemblement national Bastien Verbrugghe qui obtient 34,31% des suffrages. La candidate Nouveau Front populaire, Leslie Mortreux est en troisième position avec 24,83% des voix. Les trois candidats s’affronteront au second tour.

Le ministre de l’Intérieur est candidat dans cette circonscription depuis 2012. En 2022, il avait obtenu 39,08% des voix au premier tour face à Leslie Mortreux, candidate NUPES. Il avait largement été élu au deuxième à 57,52% des voix.

Stanislas Guerini en ballotage défavorable dans la 3e circonscription de Paris

Dans la 3e circonscription de Paris, la candidate du Nouveau Front populaire, Léa Balage El Mariky arrive en tête avec 46,14% des voix. Stanislas Guerini accumule dix points de retard par rapport à la candidate écologiste avec 33,99% des voix. Avec un score de 8,89%, Olga Podolskaia, Rassemblement national, est éliminée.

En 2017 et en 2022, le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques s’était déjà présenté aux élections législatives. En 2022, Léa Balage El Mariky était déjà arrivée en tête au premier tour, avec 38% des voix. Stanislas Guérini était arrivé deuxième avec 32% des suffrages. Il avait finalement été élu avec un score de 51,0% au deuxième tour.

Olivia Grégoire largement en tête dans la 12e circonscription de Paris

Dans la 12e circonscription de Paris, Olivia Grégoire est en tête, réunissant 39,36% des voix. En deuxième place, Céline Malaisé pour le Nouveau Front populaire rassemble 28,96% des voix face. En troisième position, David Attia candidat pour le Rassemblement National obtient 14,41% des suffrages.

Candidate aux élections législatives en 2017 et en 2022, la ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation avait obtenu 39,51% des voix au premier tour et 68,51% des voix au second tour.

Dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne, Franck Riester en deuxième position, qualifié dans une triangulaire pour le second tour

Franck Riester obtient 31,43% des voix dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne. En première position, le candidat du Rassemblement national, Philippe Fontana recueille 41,77%. Laurie Caenbergs, candidate Nouveau Front populaire, arrive troisième avec un score de 24,52%. Les trois candidats sont qualifiés pour le deuxième tour.

Candidat aux élections législatives depuis 2007 pour l’UMP, les Républicains puis pour la République en Marche, en 2022, le ministre chargé du commerce extérieur et de l’attractivité avait réuni 29,3% des voix au premier tour et 53,2% des voix au deuxième tour.

Dans la 10e circonscription des Yvelines, Aurore Bergé en première position, qualifiée dans une triangulaire

Dans la 10e circonscription des Yvelines, Aurore Bergé obtient 33,59% des voix. Face à elle, le score de Thomas Du Chalard, pour le Rassemblement national , s’élève à 28,22%, suivi de Cédric Briolais, candidat Nouveau Front populaire qui obtient 22,40% des suffrages. Les trois candidats sont qualifiés pour le second tour.

La ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes avait été élue députée en 2022 avec 63,27% des voix au deuxième tour.

Marie Lebec largement en tête dans la 4e circonscription des Yvelines

Dans la 4e circonscription des Yvelines, Marie Lebec recueille 43,51% des voix, arrivant ainsi en première position. Céline Bourdon, candidate pour le Nouveau Front populaire est en deuxième position avec 23,96% des voix, suivie de Jean-François Mourtoux, candidat de l’union LR/RN qui étient 20,12% des suffrages.

La ministre déléguée chargée des relations avec le Parlement était candidate en 2017 et en 2022. Il y a 2 ans, elle avait été élue à 42,34% des voix au premier tour et 65,69% au second tour.

Dans la 9e circonscription de l’Essonne, Marie Guévenoux arrive troisième, en mauvaise position dans une triangulaire

Dans la 9e circonscription de l’Essonne, la ministre déléguée chargée des Outre-mer réunit 27,11% des voix, elle arrive ainsi troisième. Julie Ozenne, candidate Nouveau Front populaire, est en tête avec 37,60% des suffrages, suivie de Paul-Henri Merrien, pour le Rassemblement national qui recueille 29,96% des suffrages. Les trois candidats seront au second tour.

Elue députée en 2017 et en 2022, Marie Guévenoux était arrivée deuxième au premier tour face à Nadhera Beletreche, candidate NUPES avait 29,70%. Elle avait finalement été élu avec 51,27% des voix au deuxième tour.

Agnès Pannier-Runacher arrive deuxième dans la 2e circonscription du Pas-de-Calais, dans une triangulaire

1ère élection législative pour Agnès Pannier-Runacher, qui rassemble dans la 2e circonscription du Pas de Calais 21,54% des suffrages. Le Rassemblement national est en première position, Alban Heusèle obtient 37,31% des voix. Alexandre Cousin, candidat Nouveau Front populaire réunit le score de 20,12%. Les trois candidats se qualifient pour le deuxième tour.

Marc Fesneau en deuxième position dans la 1ère circonscription du Loir-et-Cher

Dans la 1ère circonscription du Loir-et-Cher, Marc Fesneau est en deuxième position avec 34,56% des voix. Qualifié pour le second tour, il affrontera Marine Bardet, candidate Rassemblement national, arrivée en tête avec 35,22% des suffrages.

Le ministre de l’Agriculture était déjà candidat aux élections législatives de 2017 et de 2022. Il y a deux ans, il avait été élu à 31,97% au premier tour et 56,47% au deuxième tour.

Sarah El Hairy arrive deuxième d’une triangulaire dans la 5e circonscription de la Loire Atlantique

Également candidate Modem dans la 5e circonscription de la Loire-Atlantique, Sarah El Hairy, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles collecte 36,17% des voix, se qualifiant ainsi au deuxième tour. En première position, le candidat Nouveau Front populaire, Fabrice Roussel, obtient 37,73% des suffrages. En troisième position, Bruno Comby, candidat pour l’union LR-RN, se qualifie également pour le deuxième tour avec un score de 24,73%. Les trois candidats iront au second tour.

Candidate en 2017 et en 2022, elle était arrivée en tête au premier tour en 2022 avec 37,45% des voix. Elle avait finalement été élu en obtenant 54,41% des votes au deuxième tour.

Dans la 2e circonscription de Seine-et-Marne, Frédéric Valletoux arrive deuxième d’une triangulaire

Sous l’étiquette Horizons, Frédéric Valletoux obtient 33,73% des suffrages, et arrive ainsi deuxième. En première position, Ivanka Dimitrova, candidate Rassemblement national (35,06%). La candidate du Nouveau Front populaire Nour Benaïssa Watbot arrive troisième avec 23,70% des voix. Les trois candidats se qualifient pour le second tour.

Déjà candidat en 2022, Frédéric Valletoux, avait réuni 27,76% des voix au premier tour et 57,42% au deuxième tour.

Dans la 1ère circonscription d’Eure-et-Loire, Guillaume Kasbarian, qualifié pour le deuxième tour dans une triangulaire

Dans la 1ère circonscription d’Eure-et-Loire, le ministre du Logement est en deuxième position avec un score de 32,89%. La candidate du Rassemblement national, Emma Minot arrive première en recueillant 33,66%. Jean-François Bridet, candidat du Nouveau Front populaire, obtient 24,05% des voix. Guillaume Kasbarian se qualifie ainsi dans une triangulaire pour le deuxième tour.

En 2022, Guillaume Kasbarian avait été élu député avec 31,32% des voix au premier tour et 58,10% au deuxième tour.

Dans la 2e circonscription des Yvelines Jean-Noël Barrot en tête d’une triangulaire

Déjà candidat aux élections législatives en 2017 et en 2022 dans la 2e circonscription des Yvelines, le ministre délégué chargé des affaires européennes collecte 35,01% des voix contre 26,29% des suffrages pour Maïté Carrive Bédouani, candidate Nouveau Front populaire. Gaétan Brault pour le Rassemblement national obtient 21,81% des voix. Les trois candidats se qualifient pour le second tour.

En 2022, Jean-Noël Barrot avait obtenu 34,88% des voix au premier tour et 64,27% au deuxième.

Roland Lescure en tête dans la 1ère circonscription des Français établis hors de France

Dans la 1ère circonscription des Français établis hors de France, le ministre délégué chargé de l’Industrie réunit 38,84%, suivi d’Oussama Laraichi, candidate Nouveau Front populaire qui obtient 36,12% des suffrages. Les deux candidats sont qualifiés pour le deuxième tour. Jennifer Adam, candidate du Rassemblement national est éliminée avec un score de 10,70%.

Candidat depuis 2017, en 2022, Roland Lescure avait obtenu 35,88% des voix au premier tour et 55,63% des suffrages au deuxième tour.

Sabrina Agresti-Roubache arrive troisième dans la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône

Dans la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône, Sabrina Agresti-Roubache recueille 23,55% des voix. Elle arrive ainsi en troisième position. En tête, Monique Grisetti, candidate Rassemblement national, obtient un score de 45,49%, suivie de Pascaline Lécorché pour le Nouveau Front populaire qui réunit 27,02% des suffrages. Sabrina Agresti-Roubache a annoncé qu’elle se retirait, arguant qu’elle ne souhaitait « pas de voix pour le Rassemblement national ».

La secrétaire d’Etat chargée de la Ville et de la Citoyenneté s’était déjà portée candidate en 2022. Elle était arrivée deuxième au premier tour avec 25,42% des voix. Elle avait finalement été élue avec un score de 49,21%.

Hervé Berville arrive premier d’une triangulaire dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor

Hervé Berville arrive en tête dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor avec 33,61% des voix face à Antoine Kieffer, candidat RN qui obtient le score de 30,96%. Le candidat NFP, Jérémy Dauphin recueille 25,71% des suffrages. Ils seront tous les trois candidats au second tour.

En 2022, le secrétaire d’Etat chargé de la Mer et de la Biodiversité avait été élu avec 39,61% des voix au premier tour et 55,83% des voix au second.

Patricia Mirallès arrive troisième dans la 1ère circonscription de l’Hérault

Déjà candidate aux deux dernières élections législatives, Patricia Mirallès, secrétaire d’Etat chargée des Anciens combattants et de la Mémoire collecte 22,54% des suffrages dans la 1ère circonscription de l’Hérault. En première position, le candidat de l’union LR/RN, Josyan Oliva obtient 34,11% des voix. Jean-Louis Roumegas, candidat Nouveau Front populaire, obtient le score de 34,04%.

En 2022, Patricia Mirallès était arrivée deuxième au premier tour avec 24,83% des voix. Au deuxième tour, elle était arrivée en tête avec 52,55% des suffrages.

Dans la 1ère circonscription de la Savoie, Marina Ferrari arrive deuxième d’une triangulaire

Dans la 1ère circonscription de la Savoie, Marina Ferrari obtient 35,24% des voix et se maintient aussi au deuxième tour, tout comme Typhanie Degois, candidate Rassemblement national, qui recueille 36,16% des suffrages et Christel Granata pour le Nouveau Front populaire qui obtient le score de 22,93%.  Les trois candidats sont qualifiés pour le second tour.

En 2022, la secrétaire d’Etat chargée du Numérique avait été élu à 59,33% des voix au deuxième tour.

Dominique Faure arrive troisième d’une triangulaire dans la 10e circonscription de Haute-Garonne

Dans la 10e circonscription de Haute-Garonne, Dominique Faure obtient le score de 28,99%. C’est le candidat Nouveau Front populaire Jacques Oberti qui arrive en tête avec 36,24% des voix, suivi de la candidate Rassemblement national, Caroline Falgas-Colomina qui recueille 30,37% des suffrages. Ils sont tous les trois qualifiés pour le second tour.

Déjà candidate en 2022, la ministre chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité avait été élu de justesse au second tour à 50,20% des voix contre la candidate NUPES Alice Assier qui avait reçu 49,80% des suffrages.

Dans la 3e circonscription de la Côte d’Or, Fadila Khattabi en troisième position d’une triangulaire

Fadila Khattabi obtient le score de 23,81% et arrive ainsi derrière le candidat Rassemblement national Thierry Coudert (35,44%) et Pierre Pritebich (29,59%), candidat Nouveau Front populaire.

En 2022, la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées avait été élue au deuxième tour avec un score de 50,11% face à Patricia Marc, candidate NUPES qui avait obtenu 49,89% des voix.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le