Elections en 2017: le calendrier électoral et le mode de scrutin

Elections en 2017: le calendrier électoral et le mode de scrutin

Trois scrutins nationaux, l'élection présidentielle, les 23 avril et 7 mai, les législatives un mois plus tard et les sénatoriales en septembre,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Trois scrutins nationaux, l'élection présidentielle, les 23 avril et 7 mai, les législatives un mois plus tard et les sénatoriales en septembre, vont se succéder en 2017 en France.

- Calendrier -

- Samedi 25 février: publication au Journal officiel du décret de convocation des électeurs et ouverture de la période de recueil des parrainages pour la présidentielle

- Semaine du 20 mars: publication de la liste officielle des candidats à la présidentielle, une fois réglée la question des parrainages

- Lundi 10 avril: ouverture de la campagne officielle

Principaux candidats déclarés à la présidentielle
Principaux candidats déclarés à la présidentielle
AFP

- Vendredi 21 avril minuit: fin de la campagne officielle. Publication des sondages interdite

- Dimanche 23 avril: premier tour de la présidentielle, qui aura démarré la veille dans certains territoires d'Outre-mer. Vote clos à 19H00, avec possibles dérogations à 20H00

- Vendredi 28 avril: ouverture de la campagne officielle du second tour

- Vendredi 5 mai minuit: fin de la campagne pour le second tour

- Dimanche 7 mai: second tour de l'élection, qui aura commencé le samedi dans certains territoires d'Outre-mer

L'essentiel des programmes des principaux candidats à la présidentielle
Trois scrutins nationaux, l'élection présidentielle, les 23 avril et 7 mai, les législatives un mois plus tard et les sénatoriales en septembre, vont se succéder en 2017
AFP

- Dimanche 11 et 18 juin: premier et second tours des législatives pour désigner 566 députés

Pour l'élection des 11 autres (députés des Français établis hors de France), premier tour le 4 juin et second le 18 (3 et 17 juin pour les deux représentants du continent américain)

- Dimanche 24 septembre: élections sénatoriales pour pourvoir 170 sièges de sénateurs (la moitié du Sénat). Seuls votent les "grands électeurs" (députés, conseillers régionaux, conseillers départementaux et certains conseillers municipaux)

- Mode de scrutin -

- Le président de la République est élu au suffrage universel direct, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, pour un mandat de cinq ans renouvelable. Il doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés, soit la moitié des voix plus une, en un ou deux tours de scrutin

- L'élection des députés pour un mandat de cinq ans se fait au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, constamment utilisé sous la Ve République à l'exception des élections de 1986 qui se sont faites au scrutin proportionnel (listes départementales)

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le